Êtes-vous Éveillé ? Faites le Test rapide du Gland de Confucius ! Vidéo virale à PARTAGER

Téléphone portable : attention cancer ! - Demain l'Homme

Accueil

Cette actualité a été publiée le 26/10/2012 à 18h38 par Tanka.

SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager par mail
Téléphone portable : attention cancer !

 
Pour la première fois, un tribunal italien a certifié un lien de cause à effet entre l'utilisation prolongée du téléphone portable et le cancer.

Beaucoup n'y croyaient pas et certains le redoutaient, mais un magistrat italien l'a écrit noir sur blanc : le téléphone portable peut provoquer le cancer. La Cour de cassation de Brescia a en effet reconnu que le neurinome du ganglion de Gasser, une tumeur bénigne du nerf trigéminal, dont est atteint Innocente Marcolini a été provoqué par l'utilisation intensive du portable.

Soixante ans, responsable financier dans une multinationale de Brescia, Innocente Marcolini était un stakhanoviste du téléphone cellulaire. Pendant une douzaine d'années, il a passé six heures par jour le portable à l'oreille pour contacter des clients à travers le monde. Ses ennuis de santé commencent en 2002 avec des épisodes de paralysie partielle du visage.

Le diagnostic est implacable : neurinome du nerf trigéminal gauche. "J'avais en permanence le téléphone sur l'oreille gauche pour pouvoir écrire de la main droite", explique Innocente Marcolini. Opéré en Suisse, il est aujourd'hui invalide à 80 %. Son visage est semi-paralysé et il doit prendre chaque jour de fortes doses d'anti-inflammatoires et de (mot censuré par algorithme) pour supporter la douleur. Coïncidence troublante : un neurinome du nerf trigéminal a été également diagnostiqué à Francesco Morelli, un confrère de Marcolini qui occupait les mêmes fonctions dans la même société et avait la même utilisation du portable.

Maladie professionnelle

Devant le refus de sa caisse de retraite de lui verser une pension d'invalidité, Innocente Marcolini engage alors une bataille devant les tribunaux pour démontrer qu'il est victime d'une maladie professionnelle. Et c'est sur les bases des travaux de l'université de médecine de Padoue, qui met en évidence l'augmentation du risque de cancer des nerfs crâniens pour les utilisateurs intensifs de téléphone portable, qu'il obtient gain de cause. Il a témoigné de son expérience dans le livre Ôtez-vous-le de la tête.
 

 
Reste que la communauté scientifique est partagée. Une étude suédoise estime à 30 % l'augmentation de risque de contracter un neurinome acoustique en cas d'utilisation prolongée d'un cellulaire. Le Centre international de recherche sur le cancer (CIRC), un organisme créé par l'OMS, considère que les ondes électromagnétiques, utilisées dans la téléphonie mobile, ont "des effets cancérigènes possibles pour l'homme".

Mais, en 2011, l'OMS elle-même a estimé qu'à ce jour "il n'a jamais été établi que le téléphone portable puisse être à l'origine d'un effet nocif pour la santé". En France, le comité scientifique de Bouygues Telecom a rejeté en 2008 tout risque lié aux ondes pour la santé. Ce rapport a reçu la caution de l'Académie de médecine, qui l'a publié. Dans le doute, vive l'oreillette !
 

Un article de lepoint.fr

 

 

Lance-toi ! Deviens vite lanceur d'alerte. Rejoins ceux qui ont la rage !

 

Le site étrange qui dérange même les anges !

 

      

 

Lance-toi ! Deviens vite lanceur d'alerte. Rejoins ceux qui ont la rage !

 

Le site étrange qui dérange même les anges !

 

      

 

Contacter notre équipe : vivant12)at(free.fr

 

Merci de PARTAGER les meilleurs posts partout où vous le pouvez, réseaux sociaux et autres.

 

Auteur : Le Point

Source : www.lepoint.fr

  • Lire les commentaires
  • Lien utile / source de l'actualité
  • Modifier cette actualité
  • Contacter Tanka
  • Recommander cette actualité
  • Imprimer cette actualité
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr

Commentaires des internautes

Laisser un commentaire sur cette actualité

Aucun commentaire n'a encore été déposé sur cette actualité.