Taxer ou subventionner ? - L'atelier

Accueil

Cette actualité a été publiée le 31/07/2011 à 22h54 par Kannie.


TAXER OU SUBVENTIONNER ?

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • Google+  FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr
SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre
Taxer ou subventionner ?

 

Nous refusons ce débat mais la malbouffe est source d'externalités négatives qui sont réparties sur toute la communauté puisque les soins sont pris en charge par un mix entre cotisations et impôts...

1/ nous subventionnons déjà la mal bouffe puisque l'alimentation est à 5,5% de TVA! Un comble quand on sait que ce que l'on appelle l'alimentation c'est 80% de produits industriels... Donc les sodas au fructose sont à 5,5% de TVA, merveilleux pour ceux qui les vendent...

2/ nous ne taxons pas la mal bouffe ce qui est un manque à gagner certain pour l'assurance maladie et un défaut d'incitation à un choix responsable pour les consommateurs.

3/ et bien sur plusieurs voix s'élèvent pour subventionner les fruits et légumes. Certains conseils généraux distribuent déjà des "bons" alimentaires, des primes "obésité" et des subventions pour acheter des fruits et légumes... Outre le coût pour les finances publiques cette solution est la pire car elle incite au trafic et n'assure en rien un changement de comportement puisque un consommateur pourra saisir l'aubaine de la subvention et continuer à acheter des sodas...

Il serait plus logique d'appliquer le principe pigouvien de la taxation réelle des externalités négatives puisque nous connaissons aujourd'hui parfaitement les couts pour l'assurance maladie des maladies chroniques liées à la mal bouffe.

Taxer les produits industriels particulièrement délétères, sodas, biscuits contenant des acides gras trans, produits industriels contenant du sel en grande quantité etc. aurait un effet positif sur les finances publiques et incitateur sur une consommation plus responsable vis à vis de sa santé qui rappelons le est assurée par la collectivité.

Subventionner c'est déresponsabiliser et vérifier une fois de plus que ce qui est gratuit n'a pas de valeur.
 

Un article publié par DYSNUTRITION

 

Vous aimez notre travail ? Alors merci de nous soutenir

Lance-toi ! Deviens vite lanceur d'alerte. Rejoins ceux qui ont la rage !

Le site étrange qui dérange même les anges !

 

........

 

Merci de transmettre les meilleurs posts sur Facebook et autres réseaux sociaux.

 





Auteur : DYSNUTRITION

Source : dysnutrition.blogspot.com

  • Mots clés déclenchant une recherche interne :  
  • Gaspillage