Puisque nous sommes dans l'oeil du cyclone, place à La mort d'Orion de Gérard Manset (Clips vidéos)

Sur la vague - Le Vrai d'UFO's ;o)

Accueil

Cette actualité a été publiée le 17/12/2011 à 22h39 par Kannie.

SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre
Sur la vague

 

Avec près de 70 % de sa surface recouverte d'eau, notre planète devrait être baptisée « Océan » plutôt que « Terre », comme le suggérait avec humour l'auteur de science-fiction Arthur C. Clarke.

L'immense océan Pacifique, dont la surface est supérieure à celle de l'ensemble des terres émergées réunies, contient pourtant à peine plus de la moitié du volume d'eau de notre planète, l'Atlantique près d'un quart, et l'océan Indien environ 20 %. Plus de 60 % de la surface de la Terre se trouve donc recouverte d'environ 2 000 m d'eau !

Souvent périlleuse, l'exploration in-situ d'une surface aussi étendue n'était pas une mince affaire avant que nous n'ayons accès à la perspective globale rendue par les satellites. Notre connaissance de la topographie et des processus physiques des océans était alors remarquablement limitée.

Aujourd'hui, la myriade de satellites qui gravitent autour de notre planète a tout changé et nous offre à la fois une vue panoramique et des observations incroyablement détaillées, des mesures thermiques, des éléments sur la couleur des océans et la vie marine, les vents, les courants, le niveau et la salinité des mers, ainsi qu'une modélisation du plancher océanique.

Toutes ces informations, recueillies relativement rapidement, nous aident à comprendre la nature du royaume océanique et ses interdépendances complexes et fondamentales avec les systèmes climatiques et météorologiques.

Nous comprenons que les océans produisent plus de la moitié de l'oxygène présent dans l'atmosphère et absorbent la majeure partie du carbone qui s'y trouve. Etant donné que l'homme génère de plus en plus d'émissions de gaz à effet de serre, la quantité de CO2 captée par la couche supérieure des océans augmente d'environ deux milliards de tonnes par an, faisant grimper les niveaux d'acidité.

Nous savons que les océans se réchauffent et que le niveau global de la mer s'est élevé d'environ 17 cm au cours du siècle dernier, avec une vitesse alarmante ayant quasiment doublé au cours de la dernière décennie...

De nombreux satellites d'observation fabriqués par Astrium ont été, et continuent d'être, absolument essentiels dans cette recherche océanique depuis l'espace, notamment le duo précurseur ERS, aujourd'hui hors service, l'« éco-policier » Envisat et, plus récemment, les missions Champ, GRACE, GOCE, SMOS et Swarm.

 

Un extrait de l'article de astrium.eads.net.
 

Pour en lire la totalité, cliquer ICI

 

Lance-toi ! Deviens vite lanceur d'alerte. Rejoins ceux qui ont la rage !

 

Le site étrange qui dérange même les anges !

 

      

 

Merci de PARTAGER les meilleurs posts partout où vous le pouvez, réseaux sociaux et autres.

 

Auteur : Astrium

Source : www.astrium.eads.net

  • Lire les commentaires
  • Lien utile / source de l'actualité
  • Modifier cette actualité
  • Contacter Kannie
  • Recommander cette actualité
  • Imprimer cette actualité
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr

Commentaires des internautes

Laisser un commentaire sur cette actualité

Aucun commentaire n'a encore été déposé sur cette actualité.