La côte d'Adam n'a plus trop la cote ! Cependant une paire de nos chromosomes a disparu. Etrange !

Superficies records d'OGM au Québec - Demain l'Homme

Accueil

Cette actualité a été publiée le 11/05/2013 à 21h42 par Jacky.

SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager par mail
Superficies records d'OGM au Québec

 

Un nombre record de terres du Québec ont servi à faire pousser des organismes génétiquement modifiés (OGM), l'été dernier. L'écrasante majorité du maïs-grain - mangé par le bétail et la volaille - a été transformé par génie génétique pour être tolérant aux herbicides ou résistant aux insectes.

Au total, 83% des superficies de maïs-grain étaient transgéniques en 2012, contre 74% l'année précédente. Les superficies de canola (à 85%) et de soya (à 59%) étaient aussi largement génétiquement modifiées, l'an dernier.

Même s'il faut payer des droits à Monsanto ou aux autres entreprises qui les vendent, ces semences modifiées par biotechnologies s'avèrent plus payantes. «Les producteurs choisissent tout simplement les semences en fonction des gains de productivité et d'efficacité qu'elles apportent, explique Benoit Legault, directeur général de la Fédération des producteurs de cultures commerciales. La croissance des superficies en semences OGM pourrait donc se poursuivre en 2013.»

Les progrès - qui ne sont pas dus qu'aux OGM - sont énormes. L'agriculteur qui récoltait sept tonnes de maïs par hectare en 1990 peut en espérer le double, cet été.

Semis hâtifs

Près de Napierville, sur la Rive-Sud de Montréal, Stéphane Bisaillon espère finir de semer dès aujourd'hui. C'est tôt en saison, grâce au beau temps des dernières semaines. «On vit des années records», indique le sympathique agriculteur, qui a parlé à La Presse sans quitter son tracteur guidé par GPS.

Le maïs-grain et le soya qu'il sème sont transgéniques, une technologie en laquelle il a confiance. «Ça fait presque 20 ans que les biotechnologies sont arrivées, observe-t-il. Je mange régulièrement des poignées de grains et il ne m'arrive rien. Je n'ai pas de troisième oeil ni quatre bras!»

Pas de luzerne GM cet été

Les Québécois sont désormais habitués à l'idée de manger ces OGM, qui ne font plus la manchette comme à leur arrivée dans nos champs. Mais le vent recommence à changer de direction.

L'Union des producteurs agricoles (UPA) s'est récemment opposée à la commercialisation de la luzerne génétiquement modifiée pour résister à l'herbicide Roundup, de Monsanto. Sa crainte? Que le pollen de la nouvelle venue contamine la luzerne des alentours, notamment la biologique. Ça a marché: l'entreprise «a annoncé qu'elle remettait à plus tard la possibilité de commercialiser ce produit au Canada, en raison de la levée de boucliers», dit Patrice Juneau, conseiller aux affaires publiques de l'UPA.

Soulignant que le nombre de cultures transgéniques autorisées et commercialisées pourrait bondir de 30 à 120 entre 2009 et 2015, Marcel Groleau, président de l'UPA, a annoncé une «vaste réflexion» sur les OGM. Un colloque à ce sujet est prévu cet automne.

Blé transgénique «à nos portes»

L'Ordre des agronomes du Québec bouge aussi: un plan de recommandations en matière d'OGM sera bientôt dévoilé. «Les OGM nous sont arrivés avec une application simple, explique René Mongeau, président de l'Ordre. Nous avions principalement un gène de résistance à un herbicide (Roundup, Liberty) et un autre pour contrer la pyrale du maïs; deux outils qui pouvaient répondre à certaines problématiques au Québec. Mais depuis, d'autres gènes se sont ajoutés, répondant à des besoins des conditions de culture aux États-Unis. Sans qu'il soit évident, pour le moment, qu'ils nous soient utiles.»

La venue possible de la luzerne GM «laisse entrevoir qu'il y aura une diversité de nouvelles modifications génétiques à venir», poursuit M. Mongeau. Le blé GM est, par exemple, «à nos portes».

«C'est déjà un problème d'avoir autant de cultures OGM, estime Thibault Rehn, secrétaire de Vigilance OGM. Le principe de précaution devrait s'appliquer, puisqu'on n'est pas sûrs que ce soit sans danger.»

Hier, le département américain de l'Agriculture (USDA) a annoncé qu'il prolongeait l'examen de nouvelles cultures transgéniques développées par Dow AgroSciences et Monsanto, résistantes respectivement aux herbicides 2,4-D et dicamba, en plus du populaire Roundup. Dow AgroSciences espérait lancer son nouveau maïs - aux États-Unis comme chez nous - dès l'an prochain.

 

Un article de Marie Allard, publié par lapresse.ca et relayé par SOS-planete

 

Note de Jacques : comment les gouvernements peuvent-ils encore accepter les graines modifiées de Monsanto et consorts, alors que les pays les ayant largement essayées s'en mordent les doigts ! C'est clair que nos gouvernants collaborent étroitement avec les renégats de l'agroalimentaire et que tôt ou tard, à ce rythme là, nous n'aurons plus le choix de notre nourriture. La dictature avance par bonds, malgré les efforts des associations et dans l'indifférence de la populace empêtrée dans ses problèmes financiers et anesthésiée par la téléréalité.

 

Ce post vous est transmis grâce au dispositif mis en place par l'équipe bénévole des lanceurs d'alerte de  

SOS-planete. Ce site accueille environ 6500 visiteurs par jour. Il est édité par terresacree.org (association à but non lucratif) qui, en 2013, compte seulement 55 membres. Si vous pensez que nos efforts en valent la peine et si vous voulez nous aider à progresser, merci donc d'adhérer ou de renouveler votre adhésion.

 

Testament oral d'un Ancien à ses enfants et petits-enfants

 

Nous les esclaves modernes ! Version pour les aveugles...






 

N'acceptez pas le crime organisé ! Rejoignez la Force ! Ralliez le Cercle des Anciens ! Apportez votre petite pierre à une évolution joyeuse, compatible avec la Vraie Vie...

 

 

Le site étrange qui dérange même les anges !

 

      

 

Auteur : Marie Allard

Source : www.lapresse.ca

  • Mots clés déclenchant une recherche interne :  
  • Québec - 
  • OGM
  • Lire les commentaires
  • Lien utile / source de l'actualité
  • Modifier cette actualité
  • Contacter Jacky
  • Recommander cette actualité
  • Imprimer cette actualité
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr

Commentaires des internautes

Laisser un commentaire sur cette actualité

Aucun commentaire n'a encore été déposé sur cette actualité.