IA: Non freinée par l'éthique et désormais exponentielle, l'I.A. quantique est devenue incontrôlable

Suisse - Le blé transgénique a été semé - Le Vrai d'UFO's ;o)

Accueil

Cette actualité a été publiée le 05/04/2010 à 19h18 par Michel95.

SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre
Suisse - Le blé transgénique a été semé

Les essais OGM ont débuté à Pully (VD).

Sous le regard des opposants, les collaborateurs de l'Agroscope de Changins-Wädenswil ont semé mardi 950 m² de blé, dont environ 350 m² dans des variétés génétiquement modifiées.

En raison de recours de riverains, les travaux ont débuté avec un an de retard par raport au calendrier.

Le blé - du blé de printemps - devrait être récolté vers la fin juillet ou début août, a expliqué mercredi à l'ATS Arnold Schori, chef de l'amélioration des plantes et des ressources génétiques auprès de l'Agroscope.

Les essais en plein air se dérouleront sur trois ans: en 2010, une surface "plus ou moins équivalente" à celle de 2009 sera ensemencée.

En 2011, rien ne sera semé.

"Cette troisième année servira à vérifier les éventuelles repousses", a précisé M. Schori.

Filets de protection

Des mesures ont été prises pour éviter une dissémination des OGM (Organismes génétiquement modifiés).

Des filets de protection ont été installés mardi sur la parcelle pour éviter que les oiseaux ne viennent picorer les graines.

Il seront enlevés après la germination.

Pour la même raison, un nouveau filet sera posé avant la récolte.

En juin, les essais à Zurich avaient été partiellement détruits.

Pour éviter pareille mésaventure, la sécurité du site de Pully a été renforcée.

Les barrière ont été réhaussées à deux mètres de haut.

Un agent de sécurité et des caméras surveillent le champ.

Inutile, selon les opposants

Une vingtaine de membres d'associations d'opposants comme Stop OGM ou encore le Centre pour l'Action non-violente ont suivi mardi les semis.

Ils ont critiqué ces essais en plein air, s'inquiétant du devenir de l'ADN transgénique dans le sol et les eaux.

Après les essais, les résidus végétaux - dont la paille - seront incinérés.

"Ce type d'essai n'aporte pas grand chose", a renchéri Clément Tolusso, secrétaire de Stop OGM.

Six variétés de blé ont été modifiées pour accroître leur résistance aux maladies fongiques, principalement à l'oïdium.

Mais l'oïdium n'est pas un souci important pour les agriculteurs suisses, affirment les opposants.

Courses d'école sur le site

Le POP Lavaux-Oron s'inquiète des visites de classes et des courses d'école qui sont proposées sur le site de Pully.

"Y aura-t-il une information critique sur ces essais", se demande Julien Sansonnens, président de la section locale du parti.

"Nous n'avons contacté aucune école, mais nous répondrons volontiers à toutes les demandes qui seront faites", a répliqué Arnold Schori.

Des classes alémaniques se sont inscrites pour visiter les essais zurichois.

Source : Lematin.ch

Info recueillie par Michel95

La Suisse se fait du blé...

Le point sur les OGM

  • Lire les commentaires
  • Lien utile / source de l'actualité
  • Modifier cette actualité
  • Contacter Michel95
  • Recommander cette actualité
  • Imprimer cette actualité
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr

Commentaires des internautes

Laisser un commentaire sur cette actualité

Aucun commentaire n'a encore été déposé sur cette actualité.