Sri Lanka: premier recensement des éléphants - #WikiSurTerre

Retour : Accueil

Cette actualité a été publiée le 12/08/2011 à 17h50 par Tanka.


SRI LANKA: PREMIER RECENSEMENT DES ÉLÉPHANTS

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • LinkedIn
Sri Lanka: premier recensement des éléphants

 
Titre original :
Sri Lanka: premier recensement des éléphants à l'échelle nationale

 
PARC NATIONAL DE MINNERIYA, Sri Lanka (AP) — Le premier recensement national de la population des éléphants a commencé au Sri Lanka. Selon le gouvernement, ces trois jours d'opérations, qui doivent s'achever samedi, visent à élaborer un plan pour protéger les grands mammifères herbivores et à présenter une photographie détaillée du nombre des pachydermes vivant sur l'ensemble du territoire.

Ce recensement mobilise des milliers d'agents et de bénévoles mais une vingtaine d'associations de défense de la nature ont retiré leur soutien au programme, le qualifiant d'"écran de fumée" pour capturer et domestiquer de jeunes éléphants pour des cérémonies dans des temples, le tourisme et le travail.

Selon certaines informations, le ministre en charge de la faune et de la flore, S.M. Chandransena, aurait déclaré qu'environ 300 jeunes éléphants seraient capturés et remis à des temples bouddhistes à l'issue du recensement. Mais le ministre a affirmé que ses propos avaient été déformés et le patron du département en charge de la faune, H.D. Ratnayake, a démenti ces allégations.

Le Sri Lanka a fermé tous ses parcs nationaux aux touristes pour les besoins du recensement qui a commencé jeudi. Près de 4.000 agents forestiers, agriculteurs et villageois ont été envoyés sur plus de 1.500 sites à travers le pays pour dénombrer les mammifères à l'heure de leur regroupement autour de points d'eau.

Les représentants des autorités estiment à 5.000/6.000 le nombre actuel des éléphants au Sri Lanka.

Au début des années 1900, entre 10.000 et 15.000 éléphants, selon les estimations, vivaient sur l'île au large de la côte méridionale de l'Inde. Mais le braconnage et la perte de leur habitat due aux activités humaines telles que la déforestation pour l'agriculture ont entraîné une diminution du nombre des pachydermes.

Quelque 250 éléphants sont actuellement tués chaque année, essentiellement par des villageois affirmant vouloir défendre leurs cultures ou leur localité.

Des recensements ont déjà eu lieu au Sri Lanka mais ils étaient limités à certaines régions. L'un d'eux, effectué en 1993, avait permis de dénombrer 1.967 éléphants, mais les travaux excluaient le nord et l'est de l'île, où une guerre civile faisait rage.

Le conflit ayant pris fin en 2009, les autorités en charge de la protection des espèces ont désormais accès aux anciennes zones de guerre, et conduisent l'étude avec l'appui des forces armées.

Les résultats du comptage de cette semaine sont attendus d'ici la fin du mois d'août.
 

Un article publié par challenges

 

Lance-toi ! Deviens vite lanceur d'alerte. Rejoins ceux qui ont la rage !

Le site étrange qui dérange même les anges !

Merci de PARTAGER les meilleurs posts partout où vous le pouvez, réseaux sociaux et autres.

 





Source : www.challenges.fr