Couvre-feu : une brève vidéo qui permet de garder le moral sans cachetons. J'étais dehors à 21h02

Sperme des Français : une qualité très en baisse ! - Demain l'Homme

Accueil

Cette actualité a été publiée le 05/12/2012 à 22h17 par mich.

SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager par mail
Sperme des Français : une qualité très en baisse !

 

Selon une étude scientifique parue dans la revue européenne Human Reproduction, il y aurait un déclin «significatif» de la concentration en spermatozoïdes et de la qualité du sperme en France.

Cette étude effectuée sur 26.600 hommes entre 1989 et 2005, conclut à «une diminution sévère et générale de la concentration du sperme et de sa morphologie à l'échelle d'un pays entier et sur une période importante».

Au cours des dix-sept années de recherche, les scientifiques ont constaté que la concentration en spermatozoïdes, mesurée par les millions de spermatozoïdes par millilitre de sperme, s'est réduite de 1,9% par an, pour atteindre finalement une baisse globale de 33,4% sur la période.

Pour un homme de 35 ans, la moyenne est passée de 73,6 millions/ml à 49,9 millions/ml.

La quantité de spermatozoïdes baisse. Mais la qualité aussi.

En effet, les derniers spermatozoïdes survivants sont plus souvent mal-formés : l'étude montre une réduction de 33,4% de la proportion des spermatozoïdes de forme normale. «Cela constitue une sérieuse mise en garde», alertent les chercheurs, selon lesquels «le lien avec l'environnement en particulier doit être déterminé». Les perturbateurs endocriniens, comme les parabènes, le bisphénol A ou les phtalates, semblent être les coupables de ces modifications.

Si les concentrations spermatiques observées au cours de l'étude restent au-dessus des normes de fertilité définies par l'Organisation mondiale de la santé (OMS), les chercheurs estiment qu'en dessous de 55 millions/ml le temps nécessaire pour se reproduire peut considérablement s'allonger.

 

Un article de Agathe Mayer, publié par topsante.com et relayé par SOS-planete

 

Passage de allodocteurs.fr

Des spermatozoïdes moins nombreux, moins mobiles et à la morphologie anormale... La qualité et la concentration du sperme a sévèrement diminué chez les Français âgés de 35 ans, passant de 73,6 millions de spermatozoïdes par mL en moyenne en 1989 à 49,9 million par mL en 2005. Cela représente une baisse de 33,4% de la proportion de spermatozoïdes bien formés en 17 ans.

Source

 

Note de TS :

33,4 % de perte de spermatozoïdes en 17 ans, cela veut dire qu'à ce rythme, les Français ne pourront plus se reproduire aux alentours de 2050 ! Il n'y aura donc pas que le pétrole qui va manquer à cette date. Nul doute que les plus riches pourront toujours se reproduire in vitro. Et vive les multinationales de la reproduction humaine (BASF ? Bayer ? Pharmacia, ex Monsanto ? ...?) qui, au passage, passeront pour les sauveurs de l'Humanité ! Et qui en profiteront évidemment pour pratiquer l'eugénisme et la transgénèse à leur façon ! Est-il si loin le "Meilleur des mondes" ?

 

Ce post vous est transmis grâce au dispositif mis en place par l'équipe bénévole des lanceurs d'alerte de  

SOS-planete. Si vous jugez son contenu intéressant, n'hésitez pas à le partager au sein de votre entourage proche et virtuel (contacts, réseaux sociaux). Un petit clic qui se propagera naturellement sur la Toile. Merci de participer concrètement, ou à votre façon, à cette tâche d'information et d'éveil des consciences, donc à la sauvegarde de notre planète vivante et de l'Humanité.

 

Le module de news "Comment va la belle bleue ?" en grand écran

Lance-toi ! Deviens vite lanceur d'alerte. Rejoins ceux qui ont la rage !

Le site étrange qui dérange même les anges !

 

      

 

Mine de connaissances - Contacter l'équipe : vivant12)at(free.fr

 

Auteur : Agathe Mayer

Source : www.topsante.com

  • Lire les commentaires
  • Lien utile / source de l'actualité
  • Modifier cette actualité
  • Contacter mich
  • Recommander cette actualité
  • Imprimer cette actualité
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr

Commentaires des internautes

Laisser un commentaire sur cette actualité

Aucun commentaire n'a encore été déposé sur cette actualité.