La Chine espère remplacer pétrole, gaz, charbon et uranium par de la "glace de méthane combustible"

Sommet des peuples de Cochabamba : quelques commentaires... - Le Vrai d'UFO's ;o)

Accueil

Cette actualité a été publiée le 12/05/2010 à 18h57 par Terredezomes.

SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre
Sommet des peuples de Cochabamba : quelques commentaires...


Le Sommet des peuples sur le climat et les droits de la Terre mère, qui s'est réuni à Cochabamba (Bolivie) du 20 au 22 avril, à l'invitation du président Evo Morales, a été un énorme succès. Trente mille participants ont débattu plusieurs jours durant des différentes facettes de la crise climatique et adopté une série de documents forts intéressants, dans une optique résolument anticapitaliste.

La Déclaration finale du Sommet, qui synthétise ces travaux, constitue une avancée importante sur la voie d'une convergence des luttes sociales et environnementales dans une perspective antiproductiviste et internationaliste.

En tant que militants écosocialistes, nous ne pouvons que nous en féliciter. En même temps, il nous semble nécessaire d'ouvrir un débat fraternel sur quelques lacunes du texte qui mériteraient d'être surmontées à l'avenir, lors d'une prochaine rencontre de ce type.

Dans le sillage des prises de position d'Evo Morales et d'Hugo Chavez au sommet des Nations Unies, en décembre à Copenhague, la déclaration finale de la conférence pointe clairement l'origine capitaliste du dérèglement climatique en cours.

Le texte dénonce les gouvernements qui discutent des changements climatiques comme d'une simple question de température, comme si le problème pouvait être réglé sans remettre en cause le système socio-économique responsable de celle-ci. Il souligne l'incompatibilité complète entre un modèle basé sur la logique de concurrence, donc de croissance illimitée, d'une part, et la nécessité impérieuse de respecter les limites des écosystèmes et de leurs rythmes, d'autre part : « le système capitaliste nous a imposé une logique de concurrence, (...) et de croissance illimitée.

Ce régime de production et de consommation cherche le profit sans limites, en séparant l'être humain de la nature, en établissant une logique de domination sur celle-ci, en convertissant tout en marchandise : l'eau, la terre, le génome humain, les cultures ancestrales, la biodiversité, la justice, l'éthique, les droits des peuples, la mort et la vie elles-mêmes ».

Après avoir stigmatisé la transformation des ressources naturelles et des êtres humains en marchandises, la déclaration cloue au pilori la colonisation impérialiste, puis conclut logiquement qu'il serait « irresponsable de laisser aux mains du marché le soin (cuidado) et la protection de l'espèce humaine et de notre Terre Mère ».

Cette prise de position stratégique est ensuite traduite en une série de revendications concrètes qui lient l'écologique et le social: contre le marché du carbone, le mécanisme REDD (1)(+ et ++), les agrocarburants, les OGM, les droits de propriété intellectuelle sur le vivant, les Traités de Libre Commerce; pour un fonds mondial d'adaptation et un fonds pour les technologies propres, pour que l'eau soit reconnue comme droit humain fondamental, pour le respect des droits des peuples indigènes, pour le soutien à une agriculture paysanne, ...

Démasquant le cynisme des gouvernements qui ne prévoient rien alors que 100 millions de personnes pourraient devenir des "réfugiés climatiques" dans les prochaines décennies, le texte réclame la fin des politiques d'immigration restrictives et répressives des pays occidentaux, et demande que les fonds affectés aux budgets militaires soient investis dans la protection du climat.

Il dénonce aussi les mécanismes flexibles qui, sous couvert de transferts technologiques, visent en réalité à permettre aux grandes entreprises du Nord de continuer à polluer tout en faisant des superprofits sur le marché du carbone.

Face à cette nouvelle forme d'exploitation coloniale, la déclaration affirme que « la connaissance est universelle et ne peut en aucun cas être un objet de propriété privée et d'utilisation privative », en conséquence de quoi elle plaide pour le partage des technologies et leur développement au service du « vivir bien ».

Enfin, le texte propose la mise en place concrète d'un cadre juridique international souverain et équitablement dirigé par les populations du monde dont le but serait de mettre fin aux dérives en termes de surexploitation des ressources, irresponsabilité environnementale et traitement inhumain des populations migrantes.
[...]

Par Sandra Invernizzi et Daniel Tanuro-Source : mondialisation.ca


Pour lire la suite de cet article, cliquer sur "Lien utile"

 

 

 

 

 

 

 

 

A noter que ce moteur de recherche INTERNE peut renvoyer sur des pages uniquement adaptées aux PC

 

 

 

A noter que ce moteur de recherche INTERNE peut renvoyer sur des pages uniquement adaptées aux PC

 

 

Avant de propager des sottises, le Grand philosophe Grec Socrate conseille le test des 3 passoires ! - Le Vrai d'UFO's ;o) - EndinGues à donfff !!! (02:00)

 

 

 

Pour en savoir plus sur la situation planétaire

 

 

Manipulation de l'opinion : Quelle vérité fondamentale est dissimulée par la "théorie" du complot ? - Le Vrai d'UFO's ;o)

Le grand remplacement est une théorie du complot, xénophobe et raciste, instillée en France en 2010 - Le Vrai d'UFO's ;o)

 

 

La composition exacte des CHEMTRAILS enfin dévoilée. Quels vrais danGers pour la santé des citoyens? - Le Vrai d'UFO's ;o)

Aux antennes E.L.F. hautes fréquences du réseau HAARP en Alaska, s'en joignent 144 autres en Russie! - Le Vrai d'UFO's ;o)

Philosophie, architecture cosmique et bâtisseurs : Les neuf piliers de l'Evidence - Le Vrai d'UFO's ;o)

 

Les 3 Amis fondateurs de l'Association (en 1999)

 

 

 

A noter que ce moteur de recherche INTERNE peut renvoyer sur des pages uniquement adaptées aux PC

 

 

 

 

      

 

  • Lire les commentaires
  • Lien utile / source de l'actualité
  • Modifier cette actualité
  • Contacter Terredezomes
  • Recommander cette actualité
  • Imprimer cette actualité
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr

Commentaires des internautes

Laisser un commentaire sur cette actualité

Aucun commentaire n'a encore été déposé sur cette actualité.