Sommet de Cancun: les rennes sont victimes du climat - L'atelier

Accueil

Cette actualité a été publiée le 30/11/2010 à 15h38 par Fred.

SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre
Sommet de Cancun: les rennes sont victimes du climat


Au Mexique, la conférence de Cancun va poursuivre le débat sur le climat.
Dans l'Arctique, les rennes subissent déjà les conséquences du réchauffement.
Reportage dans le Grand Nord, en Norvège.

Portée par un de ces vents mauvais qui balaient parfois le village, la nouvelle s'est vite répandue. En dépit des secours - des éleveurs accourus sur leurs motoneiges - Mikkel Eira vient de perdre une partie de son troupeau. Une cinquantaine de rennes, au total.

Essentiellement des jeunes, noyés en tentant de franchir le cours d'eau qu'ils croyaient gelé, en amont de Kautokeino, bourgade norvégienne de la région du Finnmark, à 1100 kilomètres au nord d'Oslo. La surface n'était pas aussi stable qu'ils le sentaient.

En ce début novembre, pourtant, la commune (3000 habitants pour 9700 km2 de territoire) affiche un franc moins 18°C.

Mais le réchauffement climatique a entrepris en silence son travail de sape dans ce fief de la communauté sami, un des peuples indigènes installé sur la toundra.

Menaçant jusqu'à l'existence même des rennes, élément clef de l'économie et de la culture locales.

Confrontés à l'afflux de "ceux de la ville"

Comme toutes les étendues de cet arc arctique s'étendant jusqu'au détroit de Béring (100 000 personnes sur 5 millions de km2), les territoires sami sont durement frappés.

D'après les prévisions du Conseil de l'Arctique, les températures hivernales grimperont de près de 1°C par décennie dans la région au cours des trente prochaines années, et les précipitations seront aussi à la hausse.

Hélas, dix ans de bouleversements climatiques équivalent ici à vingt-cinq ans de chambardements ailleurs, d'après une étude effectuée par le même Conseil. (...)

En créant
la Norvège,
Dieu savait ce qu'il faisait

Les bêtes voient aussi leurs pâturages se réduire comme peau de chagrin, par un effet indirect du réchauffement, cette fois.

Les températures plus clémentes ont en effet permis l'éclosion d'une activité touristique développée par des groupes privés qui font pousser des "cabins" - sortes de chalets de vacances - en pleine nature.

Jadis gardiens d'une terre inhospitalière qui n'intéressait personne, les Sami se trouvent désormais confrontés à l'afflux d'étrangers, "ceux de la ville", comme ils les appellent, impatients de se payer un lopin de terre au milieu de la toundra.

Ils doivent aussi composer avec l'essor des infrastructures lié à l'exploitation des ressources pétrolières de l'Arctique, tel le gisement de gaz naturel du Snohvit. (...)

Il y a de quoi s'inquiéter, en effet.
Les projets de l'industrie pétrolière ont suscité une telle fièvre que le ministre norvégien de l'Industrie, Trond Giske, a eu ce mot pour justifier, au début du mois de novembre, les fonds supplémentaires investis dans la prospection du sous-sol du Grand Nord: "En créant la Norvège, Dieu savait ce qu'il faisait." (...)

(...) "Nous sommes des champions de l'adaptation. Pas celle dont on discute dans les arènes internationales, celle bien concrète de la vie quotidienne. Nous sommes formatés pour nous adapter aux variations climatiques. Reste à les accommoder au contexte actuel." (...)

Des cours de gestion pour les éleveurs

Un cheminement qui emprunte parfois des détours inattendus. A Kautokeino, les éleveurs peuvent désormais suivre des cours de gestion des troupeaux, afin d'apprendre à composer de "belles hardes".

Par souci d'efficacité et de survie plus que d'esthétique, on s'en doute. (...)

Pour lire la totalité de cet article, cliquer sur "Source"

Devenez lanceur d'alertes
 
 
SOS-planete, le site géant! ... Etat de santé réel de la planète


Auteur : Richard De Vendeuil

Source : www.lexpress.fr

  • Lire les commentaires
  • Lien utile / source de l'actualité
  • Modifier cette actualité
  • Contacter Fred
  • Recommander cette actualité
  • Imprimer cette actualité
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr