Si près du boson (de Higgs) - L'atelier

Retour : Accueil

Cette actualité a été publiée le 23/08/2011 à 17h58 par Mich.


SI PRÈS DU BOSON (DE HIGGS)

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • Google+  FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr
SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre
Si près du boson (de Higgs)

 

La gamme d'énergie dans laquelle les physiciens espèrent trouver le boson de Higgs s'est encore réduite. On se rapproche de sa découverte...s'il existe.

Il y a un mois, lors de l'Europhysics Conference on High Energy Physics qui s'est tenue à Grenoble, les physiciens du Cern, en charge du LHC, annonçaient avoir repéré des fluctuations anormales dans une bande d'énergie comprise entre 115 et 140 GeV (giga-électronvolt, soit un milliard d'électronvolts).

Ces fluctuations pouvaient être considérées, avec beaucoup de prudence, comme les premières traces du boson de Higgs précisaient les chercheurs tout en modérant, grandement, l'enthousiasme des participants. Le risque d'avoir à faire à des fluctuations statistiques n'étant pas exclu.

Lors d'une nouvelle conférence qui s'est tenue à Bombay, en Inde, les chercheurs annoncent qu'ils ont encore réduit l'intervalle de masse dans lequel ils sont susceptibles de trouver le Boson de Higgs. Selon eux, les résultats des deux expériences ATLAS et CMS permettent d'exclure avec 95% de certitude l'existence du boson de Higgs dans un large éventail de masse : de 145 à 466 giga-électrons volt).

Les prochaines expériences vont donc principalement rechercher des traces du boson dans la bande préalablement identifiée entre 115 et 140 GeV. « Chaque fois que nous ajoutons de nouvelles données à nos analyses, nous nous rapprochons davantage de l'endroit où le boson de Higgs pourrait se dissimuler », a expliqué lundi Darin Acosta, professeur de physique à l'Université de Floride et coordinateur adjoint de l'expérience CMS.

Pour le directeur du Cern, Sergio Bertolucci : « des découvertes sont presque garanties dans les douze mois et si Higgs existe, les expériences menées avec le Grand collisionneur de hadrons permettront de le trouver bientôt. S'il n'existe pas, son absence ouvrira la voie vers une nouvelle physique ».

 

Un article de J.I., publié par sciencesetavenir.fr

D'autres articles scientifiques passionnants sur sciencesetavenir.fr

 

Lance-toi ! Deviens vite lanceur d'alerte. Rejoins ceux qui ont la rage !

Le site étrange qui dérange même les anges !

Merci de PARTAGER les meilleurs posts partout où vous le pouvez, réseaux sociaux et autres.

 





Auteur : J.I.

Source : www.sciencesetavenir.fr

  • Mots clés déclenchant une recherche interne :  
  • Boson - 
  • Higgs - 
  • LHC