Si dame Nature pouvait parler - L'atelier

Accueil

Cette actualité a été publiée le 06/04/2011 à 11h52 par Fred.

SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre
Si dame Nature pouvait parler

 
Avec le réchauffement climatique, le pergélisol du territoire fond et le sol cède sous certains bâtiments.

Pour la première fois en 2011, le Canada a décidé d'octroyer une semaine complète pour promouvoir l'importance de l'eau. Comme l'a déclaré le ministre de l'Environnement Peter Kent : « En tant que Canadiens, nous avons la chance de disposer d'importantes ressources en eau douce, mais cette chance est assortie d'énormes responsabilités. »

Qu'adviendra-t-il du réseau hydrographique et du pergélisol du Yukon si le mercure continue de monter?

Le 20 mars dernier, le Yukon Science Institute organisait une soirée d'information afin de présenter les enjeux pour les différents secteurs dépendants de cette ressource capitale qu'est l'eau.

Des maisons qui craquent et des lacs qui disparaissent

Avec le réchauffement climatique, le pergélisol du territoire fond et le sol cède sous certains bâtiments. Un lac de douze kilomètres carrés est « disparu » en trois semaines près d'Old Crow lorsque le pergélisol s'est mis à fondre.

Sarah Laxton, de la Com-mission géologique du Yukon, a présenté des images prises avec un appareil capable de détecter la densité de la glace dans le sol. Cette géologue du pergélisol expliquait les pressions auxquelles sont soumis les bâtiments de notre territoire dont l'école de Ross River et l'église de Dawson, bâtie en 1901.

« Le pergélisol se produit lorsque la température du sol demeure sous le point de congélation pendant deux années consécutives », explique la géologue. « La quantité de glace peut varier et l'épaisseur du gel permanent change avec le temps. »

Les écoles du Yukon et de l'Alaska sont désormais impliquées dans le processus de suivi du pergélisol, ajoutait-elle. Des tubes remplis d'eau installés dans le sol permettent de noter les variations de gel.

Dans les prochaines semaines, un site Internet sur lequel les scientifiques pourront échanger des points de vue et répondre aux questions des internautes sera mis en ligne.
 


 

Un réseau hydrographique sous la loupe

Holly Goulding, une spécialiste de l'eau au sein du ministère de l'Environnement, a aussi présenté quelques données sur l'évolution du réseau hydrographique du territoire.

« Au Yukon, 93 % de l'eau de tout le territoire est utilisée par les mines d'or. En moyenne au pays, c'est 66 % de l'eau disponible qui est utilisée pour des projets hydroélectriques », d'expliquer la chercheuse. Si la disponibilité de l'eau venait à changer, certaines utilisations de cette ressource précieuse devraient être étudiées.

Par exemple, un suivi des 100 dernières années permet de savoir que les glaces près de Dawson se brisent plus tôt au printemps, démontre la jeune femme. La superficie des glaciers du Yukon a été réduite de 22 % depuis 1950. Les précipitations n'ont pas diminué, mais il y en a une plus large part qui tombe sous forme de pluie », men-tionne-t-elle en exemple.

Lorsqu'on lui demande ce qui adviendra au Yukon dans les prochaines années avec le réchauffement climatique, elle répond que beaucoup de facteurs entrent en jeu. « Selon la façon dont ils se combinent, cela crée des scénarios différents. La cueillette de données sera capitale afin de comprendre l'évolution des changements. »

La trentaine de personnes présentes auraient bien voulu connaître des prévisions précises associées au réchauffement climatique. Mais dame Nature n'est certes pas prête à se laisser cerner de sitôt. La solution pour l'instant sera de consulter le nouveau site Internet disponible d'ici quelques semaines au www.yukonwater.ca.
 

Un article de Maud Caron, publié par L'Aurore boréale

 

Nous aider

Lance-toi! Deviens vite lanceur d'alerte. Rejoins ceux qui ont la rage!

Le site étrange qui dérange même les anges!

 

Auteur : Maud Caron

Source : journaux.apf.ca

  • Lire les commentaires
  • Lien utile / source de l'actualité
  • Modifier cette actualité
  • Contacter Fred
  • Recommander cette actualité
  • Imprimer cette actualité
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr