Seuls et ensemble en système technicien - Rencontres estivales 2018 - L'atelier

Accueil

Cette actualité a été publiée le 27/05/2018 à 13h08 par colibrix.


SEULS ET ENSEMBLE EN SYSTÈME TECHNICIEN - RENCONTRES ESTIVALES 2018

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • Google+  FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr
SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre
Seuls et ensemble en système technicien - Rencontres estivales 2018

 

.Aider les lanceurs d'alerte

 

............

 

 

En 1977, Jacques Ellul démontrait comment « la » technique constitue un système à part entière et pourquoi, finalement, il est sans grand intérêt de parler « des » techniques : toutes sont interdépendantes, aucune ne peut être modifiée sans interférence sur les autres. Et que nous les utilisions ou non, correctement ou pas... nous vivons dans le système technicien par rapport à lui, sous son autorité, selon ses exigences.

Quarante ans se sont écoulés depuis qu'Ellul a établi son diagnostic. Depuis la mise en place du « réseau des réseaux », internet, le système s'est considérablement renforcé. Et pourtant, de façon paradoxale, l'immense majorité de nos concitoyens s'y est accoutumée et n'exerce sur lui presque aucun regard critique ; ce qu'avait anticipé Ellul lui-même :

Ce n'est pas la technique qui nous asservit mais le sacré transféré à la technique, qui nous empêche d'avoir une fonction critique et de la faire servir au développement humain. Jacques Ellul, Les nouveaux possédés, 1973.

Dans les journaux ou à la télé... on convoque régulièrement l'économie et la politique pour tenter d'expliquer les dysfonctionnements de nos sociétés. Même les plus « insoumis » (ainsi qu'ils se qualifient eux-mêmes) continuent de soutenir mordicus que tout le mal qui nous arrive, c'est de la faute aux vilains capitalistes et aux commis de l'État qui les soutiennent.

 

 

Ce qui, dans un sens, est vrai mais en même temps totalement superficiel. Car, pour citer La Boétie, si ceux-ci sont « grands », c'est que l'on est « à genoux devant eux » : en grande partie, on les sacralise inconsciemment : on continue de croire en la prétendue efficacité dont ils seraient les dépositaires : il y a quelque chose de messianique dans l'arsenal technique, de même que l'État et le politicien sont porteurs d'une véritable dimension providentielle.

L'idée que l'ensemble de l'écosystème est profané par le système technicien reste tragiquement impensée. De même, très peu d'humains admettent l'idée que, s'ils sont soumis à toutes sortes de tracasseries au travail ou dans notre quotidien, c'est que, plus ou moins inconsciemment, ils acceptent que leurs existences soient soumises à toutes sortes de normes techniques.

L'inconscience atteint son sommet lorsqu'on parle des « techno-logies » : on se cramponne à l'idée qu'elles ne sont que des outils, de simples moyens au service d'une finalité... les effets d'un « progrès » qui, lui-même, n'est jamais remis en cause.

Faire des protestations contre la bombe à hydrogène sans attaquer l'ensemble de la société technicienne ne peut servir qu'à se donner bonne conscience. Jacques Ellul, De la révolution aux révoltes, 1972

Impensée en tant que système englobant, la technique constitue une idéologie subliminale toujours plus aliénante.

 

 

Que faire ?

 

Qu'en est-il de celles et ceux qui, par leur cheminement intellectuel, ont saisi le caractère surdéterminant de la technique ? En quoi sont-ils plus libres que les autres et que font-ils de cette liberté ? Comment incarnent-ils leur pensée, de sorte que celle-ci ne se fossilise pas en théorie ? Dans quelle mesure la mettent-ils en partage, de sorte qu'elle ne se réduise pas à un cheminement spirituel égocentré ?

Plus concrètement : dans quelle mesure parviennent-ils à convaincre les anti-OGM, les anti-nucléaire, les anti-puçage, les anti vidéosurveillance, les anti-pub, etc, qu'ils font fausse route quand ils font "bandes à part", quand ils se focalisent sur les objets techniques et ne prennent pas en considération le sacré dont la technique dans son ensemble est le réceptacle ?

Enfin, pourrait-il exister un jour une « communauté techno-critique » ? Et, si c'était le cas, comment pourrait-elle contribuer à enrayer la fatalité qui, pour le moment, caractérise l'idéologie technicienne ?

 

(...)

 

 


Pour lire la suite et s'inscrire aux rencontres estivales 2018, cliquer ICI

 

Une actualité de technologos.fr, relayée par Demain l'Homme ex SOS-planete

 

 

Si tous les visiteurs réguliers
contribuent financièrement,
la vie de l'Association sera
pérennisée. Même pour 1€,
vous pouvez soutenir
Demain l'Homme. Merci

 

 

 

....

 

 


abonnés

 


 

 

 

 

Pages officielles sur les Réseaux Sociaux
 

............


Playlistes du youtubeur Cèdre, lanceur d'alerte de Demain l'Homme, ex SOS-planete
...

 

...Un agrégateur (lecteur)
de flux RSS (notifications),
pour être prévenu aussitôt
de nos actualités sur PC ou
mobiles - L'atelier

 

 

Tout va si vite ! Vous n'allez
pas en croire vos yeux ;o)

 

.....

 

 





Auteur : technologos.fr