Semaine internationale contre l'irradiation des aliments - L'atelier

Accueil

Cette actualité a été publiée le 29/04/2013 à 22h05 par SOS-planete.


SEMAINE INTERNATIONALE CONTRE L'IRRADIATION DES ALIMENTS

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • Google+  FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr
SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre
Semaine internationale contre l'irradiation des aliments

 

Le Collectif français contre l'irradiation des aliments dénonce l'inertie des pouvoirs publics face à l'expansion de cette technologie dans le monde, et dans nos assiettes à travers les importations de denrées alimentaires non contrôlées.

L'irradiation des aliments (officiellement «ionisation») consiste à soumettre des produits à un rayonnement gamma ou à un faisceau d'électrons de très haute énergie. Souvent présentée comme moins nocive que d'autres modes de conservation industriels, elle permet surtout un traitement multi-usages (conservation, décontamination, ralentissement du mûrissement, inhibition de la germination), des déplacements sur de longues distances et des stockages de longue durée. Ces «avantages» en font une technologie idéale pour l'économie mondialisée et pour le développement des échanges internationaux.

Alors que l'irradiation induit de nombreux risques sanitaires, environnementaux, socio-économiques, on constate une évolution inquiétante et contrastée au niveau international, concernant les pratiques, les réglementations et les contrôles des produits irradiés.

Dans l'Union européenne : une hausse des produits frauduleusement irradiés

L'étiquetage et le contrôle des produits irradiés sont obligatoires dans l'UE. Or, en 2004, seuls 16 pays sur 25 ont effectué des contrôles (11 en 2003), avec comme constat : une augmentation de produits irradiés non étiquetés.

En outre si la réglementation fixe une liste courte d'aliments autorisés pouvant être irradiés (herbes aromatiques, épices, condiments alimentaires), de nombreuses dérogations ont été accordées en 1999 à certains pays, dont la France, dérogations qui n'ont jamais été remises en cause depuis lors.

En France : un laxisme persistant dans les contrôles à l'importation

En 2003, aucun contrôle à la commercialisation n'a été réalisé en France, et seulement une soixantaine en 2004 (contre plus de 4000 en Allemagne) ! En fait, nul ne connaît les quantités d'aliments importées et commercialisées dans notre pays.

(...)

Un lobby puissant et des institutions internationales complices

(...)

 

Pour lire la totalité, cliquer ICI

 

Un article de actionconsommation.org, relayé par SOS-planete

 

Ce post vous est transmis grâce au dispositif mis en place par l'équipe bénévole des lanceurs d'alerte de SOS-planete, site édité par Terre sacrée (association à but non lucratif) qui, en 2013, compte seulement 33 membres. Si vous pensez que nos efforts en valent la peine, merci donc d'adhérer ou de renouveler votre adhésion. Si quelques-uns nous aident, le véhicule continuera à avancer, sinon il s'arrêtera en chemin ! Logique, non ?

 

N'acceptez pas le crime organisé ! Rejoignez la Force ! Apportez votre petite pierre à une évolution joyeuse, compatible avec la Vraie Vie...

 

 

Le site étrange qui dérange même les anges !

 

........

 





Auteur : Action Conso

Source : www.actionconsommation.org