SÉCURITÉ ALIMENTAIRE : Foodwatch démasque les ruses de certaines marques d'alimentation - L'atelier

Accueil

Cette actualité a été publiée le 18/06/2014 à 22h02 par Exo007.


SÉCURITÉ ALIMENTAIRE : FOODWATCH DÉMASQUE LES RUSES DE CERTAINES MARQUES D'ALIMENTATION

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • Google+  FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr
SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre
SÉCURITÉ ALIMENTAIRE : Foodwatch démasque les ruses de certaines marques d'alimentation

 

Au regard des mouvements d'opinion qui manifestent des inquiétudes quant à la sûreté de l'alimentation, il paraît légitime de s'interroger sur les divers modes de fabrication des aliments que nous consommons. Et face à l'évolution des modes de vie et de consommation et au nombre croissant de nos concitoyens en situation d'insécurité alimentaire, permettre à chacun d'accéder à une alimentation de qualité, saine et équilibrée, constitue un défi ambitieux.

Est-ce qu'aujourd'hui, l'alimentation - de sa production / prélèvement à sa consommation en passant par les étapes de transformation - peut se traduire par des phénomènes locaux et mondiaux, allant à contre-courant de la perspective d'un développement humain soutenable ?

Recréer un lien entre l'alimentation et l'être humain devrait être l'enjeu d'un droit à une nourriture pour tous saine et de qualité.

Or, il s'avère, selon l'ONG Foodwatch, que l'industrie alimentaire induit les consommateurs en erreur... en toute légalité.

Foodwatch, cette nouvelle organisation de défense de consommateurs, révèle certaines pratiques discutables de cinq grandes entreprises qui produisent la Marque Repère (E.Leclerc), Maggi (Nestlé), Lustucru (Panzani), Vrai (Triballat Noyal) et Puget (Lesieur).

 

 

Quand il passe la porte du supermarché, le consommateur est victime des ruses légales de l'industrie alimentaire.

En France, pays de la gastronomie, la volaille est mélangée à de l'eau et des arômes artificiels.

La soupe à l'ancienne promet un savoir-faire et des ingrédients de qualité alors que ses additifs feraient la fierté des chimistes.

Même le bio ne tient pas toujours ses promesses. Sous l'emballage flatteur, certaines grandes entreprises cachent l'essentiel... en toute légalité.

(...)

 

Pour lire la suite, cliquer ICI

 

Un article de up-magazine.info, relayé par SOS-planete

 

Pour en savoir plus que visible, abonnez-vous à notre nouvelle Newsletter bimestrielle gratuite

Le site SOS-planete lui-aussi est GRATUIT !
Merci de contribuer au financement participatif

 

 

L'Actualité vraie sur votre mobile du site étrange qui dérange même les anges

 





Auteur : up-magazine.info

Source : www.up-magazine.info