Sea Shepherd part en croisade contre le massacre des dauphins - #WikiSurTerre

Retour : Accueil

Cette actualité a été publiée le 12/07/2011 à 21h28 par Tanka.


SEA SHEPHERD PART EN CROISADE CONTRE LE MASSACRE DES DAUPHINS

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • LinkedIn
Sea Shepherd part en croisade contre le massacre des dauphins

 
Sea Shepherd, ONG spécialisée dans la défense de la biodiversité marine, lance sa nouvelle campagne contre le massacre des dauphins pratiqué dans les Iles Féroé. Situé au nord de l'Atlantique entre l´Écosse et l´Islande, l'archipel s'accroche à ce qu'il considère comme une tradition ancestrale.

Si les autorités bahamiennes ont interdit la pêche au requin dans les eaux territoriales de l'archipel, signant la fin de la pratique du "shark-finning", les requins ne sont pas les seuls à faire l'objet de massacres en règle. En effet, certains ont peut-être déjà visionné les images sanglantes du "Grind", la chasse collective aux dauphins noirs, perpétrée dans les ports féroïens... Chaque année, les habitants de l'archipel Féroé repèrent les familles de cétacés, de passage au large des îles, et les entraînent près du rivage afin de les tuer. Une pratique qui relève plus d'une tradition de partage de la viande que d'un commerce lucratif.

Pour s'opposer à ce massacre, l'association Sea Shepherd, qui lutte depuis 1981 pour la sauvegarde du milieu marin, lance d'ici quelques jours son opération 2011 " Ferocious Isles ", soit en français " Les îles féroces."

L'objectif de cette nouvelle campagne est de mettre en place un système acoustique qui incitera les dauphins à s'éloigner des côtes. "Il y a une chose beaucoup plus importante que la liberté d'expression qui est la liberté de vivre", a déclaré le directeur Paul Watson sur le site de Sea Shepherd. Celui-ci répondait à une récente déclaration du premier ministre Féroïen Kaj Leo Holm Johannesen, au sujet des droits de son peuple à être en désaccord avec l'avis général. Le Danemark, qui administre les Îles Féroé, ne semble pas non plus disposé à interdire cette chasse.

La campagne "Ferocious Isles" est un projet conjoint avec la Fondation Brigitte Bardot. D'autres opérations pour s'opposer à l'abattage des cétacés avaient été menées en 1985 et en 2000. Lors des patrouilles de Sea Shepherd, aucun dauphin n'avait alors été tué. L'ONG avait également réussi à convaincre 20 000 magasins allemands de boycotter les produits maritimes en provenance des Îles Féroé.

Pour en savoir plus : www.seashepherd.org/grind-stop
 

Un article de Alicia Muñoz, publié par Bioaddict
 

Vous aimez notre travail ? Alors merci de nous soutenir

Lance-toi ! Deviens vite lanceur d'alerte. Rejoins ceux qui ont la rage !

Le site étrange qui dérange même les anges !

 





Auteur : Alicia Muñoz

Source : www.bioaddict.fr