Se mettre en ordre de bataille pour la prochaine décennie - L'atelier

Retour : Accueil

Cette actualité a été publiée le 16/10/2010 à 22h26 par Jacques.


SE METTRE EN ORDRE DE BATAILLE POUR LA PROCHAINE DÉCENNIE

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • Google+  FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr
SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre

La Fondation 30 Millions d'Amis donne mensuellement la parole à une personnalité engagée en faveur de la protection des animaux et de la nature. Ce mois-ci, Hubert Reeves, astrophysicien et président de la Ligue ROC, dresse un bilan de l'année de la biodiversité et évoque les problèmes liés à la chasse.

Fondation 30 Millions d'Amis : L'Année Internationale de la biodiversité va toucher à sa fin. Quel bilan faites-vous de cette année symbolique pour la nature et les animaux ?

Hubert Reeves : Ce que je constate, c'est que le mot « biodiversité » a été employé beaucoup plus que dans la décennie précédente. Il commence donc à être mieux appréhendé par le public.

Mais ce qui est important, c'est de se mettre en ordre de bataille, programmer des actions pour faire en sorte qu'au terme de la prochaine décennie, le constat concernant la santé et la nature soit plus réconfortant que celui qui est actuellement dressé !

Donc les décisions prises cette année ont une grande importance. Le dernier trimestre 2010 devrait en apporter un lot intéressant, du moins je l'espère...

F30MA : La création d'un « super ministère » de l'écologie a-t-elle permis des avancées en termes de protection animale et plus largement de la nature ?

H.R. : Le ministère en charge la protection animale (animaux d'élevage ou de compagnie) est celui de l'Agriculture. Ce ministère n'est pas englobé dans le super ministère qui a vu le jour en 2007.

En revanche, ce ministère actuellement détenu par Jean-Louis Borloo a en charge la chasse et la protection de la nature.

L'organisation prochaine d'une table ronde sur la chasse montre que les choses évoluent, et la faune sauvage devrait bénéficier de la trame verte et bleue destinée à contrecarrer le déclin de la biodiversité qui a été décidée par la loi Grenelle.

Il faudra néanmoins arriver à la mettre en place et la responsabilité des élus locaux et régionaux en la matière sera grande.

Notre représentation acquise au sein du Conseil Economique, Social et Environnemental va nous permettre d'avoir une autre possibilité de défendre la biodiversité, problème majeur pour le futur de l'humanité.

F30MA : La saison de la chasse a débuté. Les non-chasseurs ont-ils toujours des droits malgré la création en 2010 d'un délit d'« obstruction à un acte de chasse » ?

H.R. : Jusqu'en 1982, il était interdit de chasser à moins de 150 mètres des habitations. Depuis, la seule interdiction est de ne pas tirer vers les habitations. Mais des coups de fusil aux abords des maisons, ce n'est pas la joie !

Nous réclamons un périmètre de quiétude autour des habitations et des lieux de vie, ainsi que des zones et des moments sans chasse, afin que tout le monde puisse profiter de la nature, surtout le week-end.

L'objet de la Ligue ROC* est de défendre les non-chasseurs et leur point de vue en soutenant des mesures permettant d'organiser un partage de l'espace, respectueux de tous et d'améliorer le poids juridique des mesures de sécurité.

La sécurité est certes une affaire de bon sens et de respect de règles souvent simples, encore faut-il que ces règles permettent juridiquement d'inciter à leur respect et, le cas échéant, de sanctionner leur non-respect.


*Ligue pour la préservation de la faune sauvage et la défense des non-chasseurs, dont la Fondation 30 Millions d'Amis est partenaire.

Note de Jacques : J'ai décidé de reprendre le travail d'information.

Merci à Terre Sacrée d'être encore un lieu de liberté !

Pour en savoir plus sur la situation planétaire
.
.





Auteur : Rédaction 30millionsdamis

Source : www.30millionsdamis.fr