Scandaleux : Areva envoie à nouveau son poison au Japon ! - L'atelier

Accueil

Cette actualité a été publiée le 17/04/2013 à 15h40 par kannie.


SCANDALEUX : AREVA ENVOIE À NOUVEAU SON POISON AU JAPON !

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • Google+  FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr
SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre
Scandaleux : Areva envoie à nouveau son poison au Japon !

 
Titre entier :
Scandaleux : deux ans après la catastrophe de Fukushima, Areva envoie à nouveau son poison au Japon !

 

Après avoir contaminé le Japon en lui vendant le combustible MOX qui a fondu dans le réacteur n°3 de Fukushima Daiichi, Areva est en train, sans aucun scrupule, d'envoyer de nouveau la même substance mortifère vers les centrales japonaises.

En solidarité avec le peuple japonais, le Réseau « Sortir du nucléaire » demande l'annulation de ce convoi absurde et dangereux et appelle à la mobilisation. ?

Areva le pollueur récidive sans scrupules

 

 

(...)

Le MOX : un combustible dangereux et une supercherie qui entretient le mythe du recyclage des déchets radioactifs

Après utilisation dans les réacteurs, le combustible nucléaire usé est « retraité », une opération qui consiste uniquement à en séparer les différents éléments radioactifs. Seul le Plutonium 239, qui ne représente qu'une infime partie de ceux-ci, est effectivement réutilisé, entre autres pour la fabrication de bombes... et du MOX, combustible extrêmement dangereux et toxique *1*.

Loin du mythe du recyclage et d'une gestion maîtrisée, le retraitement est un leurre. L'industrie nucléaire est en réalité incapable de gérer ses déchets ainsi que l'ensemble des matières radioactives qui s'accumulent depuis des décennies.

Il en va de même d'un bout à l'autre de la chaîne du combustible, dont chaque étape (extraction, enrichissement, utilisation dans les réacteurs, retraitement...) engendre des pollutions radioactives, nécessite des transports dangereux, expose les populations à des risques inacceptables et produit des déchets qui resteront radioactifs et nocifs pendant des milliers d'années.

Inacceptables en France, ces risques ne doivent surtout pas être imposés aux autres pays par le lobby nucléaire français, et encore moins dans un pays subissant une telle catastrophe !

Le Réseau "Sortir du nucléaire" exige l'annulation de ce convoi honteux et appelle, en solidarité avec le peuple japonais, à la mobilisation contre ce nouveau transport.

 
*1* Selon l'Institut de Radioprotection et de Sûreté Nucléaire, inhaler une dizaine de microgrammes de plutonium déclenche un cancer mortel. L'utilisation de MOX dans les centrales accroît les risques, dans la mesure où ce combustible est particulièrement «réactif». Par ailleurs, une fois utilisé, le combustible MOX est quatre à cinq fois plus chaud et radioactif que les combustibles classiques et doit refroidir 100 ans de plus. Enfin, rappelons que 5 kilos de plutonium peuvent suffire à fabriquer une bombe.

 

Un article publié par groupes.sortirdunucleaire.org et relayé par SOS-planete

 

Lire aussi ICI : Un convoi de MOX (plutonium) quitte la Hague pour le Japon

 

Note de TS : Et que se passerait-il si le navire affrété par Areva était... détourné par des terroristes ? ! ?

 

Notre association défend la Vie et toutes ses espèces, dont l'Homme. Elle est APOLITIQUE

 

Ce post vous est transmis grâce au dispositif mis en place par l'équipe bénévole des lanceurs d'alerte de SOS-planete

 

 

Le site étrange qui dérange même les anges !

 

........

 





Auteur : Réseau Sortir du nucléaire

Source : groupes.sortirdunucleaire.org