Scandale dans le BIO - Comment "meurent" les animaux aimés qui finissent dans nos assiettes (L214) - WikiSurTerre

Retour : Accueil

Cette actualité a été publiée le 23/07/2017 à 22h00 par Exo007.


SCANDALE DANS LE BIO - COMMENT "MEURENT" LES ANIMAUX AIMÉS QUI FINISSENT DANS NOS ASSIETTES (L214)

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • Google+  FaceBook  Twitter
SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre
Scandale dans le BIO - Comment "meurent" les animaux aimés qui finissent dans nos assiettes (L214)

 

Note de TS :

Les images révélées par ces vidéos sont assez violentes,
donc attention les yeux !!

 

L214 révèle l'agonie des animaux derrière les murs de l'abattoir d'Alès (Gard). Chevaux, vaches, veaux, cochons, agneaux et moutons y sont tués dans un océan de souffrance et d'indifférence.

Entrez dans un abattoir. Voyez par vous-mêmes et aidez-nous à arrêter cette cruauté.

 

Si vous redoutez de regarder ces images, c'est que vous savez qu'il s'y déroule des scènes auxquelles vous êtes intimement opposé(e).

Vous avez le pouvoir d'arrêter cela.

 

 

Les animaux meurent-ils différemment dans les abattoirs bio ?

 

À travers ces images tournées à l'abattoir du Vigan dans le Gard, L214 montre ce qu'endurent les animaux dans cet abattoir certifié bio. Comme en abattage standard, les animaux y sont tués dans une extrême violence.

Pour Nili Hadida, chanteuse du groupe Lilly Wood and the Prick, qui présente la vidéo : “même dans un abattoir tourné vers le bio et le local, les animaux perdent la vie dans la souffrance.

La viande heureuse, ça n'existe pas.

Les animaux agonisent derrière les murs des abattoirs,
ne fermons pas les yeux.

 

 

Deux actualités de L214,
publiée par l214.com
et relayée par Demain l'homme
ex SOS-planete

 

Scandale de l'abattoir d'Alès:
ce qu'on ne vous dit pas

 

Belle performance que celle de l'ensemble des commentateurs et des médias qui ont réussi à ne pas parler ni même évoquer l'abattage halal, principale activité de l'abattoir d'Alès.

 

 

(...)

Cette affaire révèle, en effet, un triple scandale :

1°) L'introduction du halal dans un abattoir ne peut que se généraliser à l'ensemble de ses activités pour des raisons de logistique industrielle, banalisant ainsi la souffrance animale et l'inobservance des règles d'hygiène, inhérentes à ce mode opératoire. C'est ce que dénonce sans relâche Vigilance Halal. La pratique quotidienne de l'abattage halal accordé par dérogation, mais devenu la règle...

(...)

2°) La carence évidente des services de la Direction départementale de la protection des populations : ses agents sont présents au quotidien dans les abattoirs. Pourquoi ce silence ? Complicité, peur des réactions, manque de moyens humains ? Une enquête permettra peut-être d'y voir plus clair...

(...)

3°) La responsabilité des organisations professionnelles agricoles et de la filière viande : le mirage d'un eldorado du marché halal en plein boom confirme notre analyse d'une conjonction de l'affairisme mercantile et de l'obscurantisme religieux, au détriment des animaux, mais aussi des consommateurs et des éleveurs. L'appât du gain a même saisi le bio, qui peut être halal !

(...)

 

 

Pour lire la totalité, cliquer ICI

 

Sur le même thème :

Nouveaux actes de cruauté
dans un abattoir du Gard

Doit-on encore manger des animaux ?

Fermes-usines de plus de 2000 animaux :
une aberration supplémentaire...

Valls, honte de la Rentrée:
les 150 premières "1000 vaches",
traites pour bébés et paysans maltraité$

Maltraitance animale -
Bientôt une ferme plus grande
que les 1000 vaches ?
Déjà 40.000 aux Etats Unis

 

Un écolo gagne les
élections contre l'extrême-droite
;
Laurel et Hardy ont décidé de
vendre la France

TAFTA - Le traité
transatlantique
, une sacrée honte
pour la
démocratie !

Pour que pousse la petite graine

 

 

 

 

 

 





Auteur : L214; l214.com