Ce soir, dès 22h 23, levez les yeux au ciel pour voir se lever la Super Lune du Tonnerre. (Vidéo HD)

Save Our Seeds ! - Le Vrai d'UFO's ;o)

Accueil

Cette actualité a été publiée le 05/10/2009 à 21h26 par lodebo.

SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre
Save Our Seeds !

Info cueillie par Lo

Non aux brevets sur les semences conventionnelles et les animaux d'élevage

L'accroissement du brevetage des semences, de variétés de plantes conventionnelles et de races d'animaux d'élevage entraîne une expropriation à grande échelle des paysans et des éleveurs. Les agriculteurs ne sont plus autorisés à conserver les semences de leurs récoltes et les éleveurs ne peuvent plus travailler que de manière très limitée avec les semences brevetées. Au cours des dernières années, l'Office Européen des Brevets (OEB) n'a cessé d'accroître la brevetabilité et de contourner les interdits existants en matière de brevets sur les sortes de plantes et sur les processus biologiques, et ce dans l'intérêt des multinationales. Notre sécurité alimentaire repose de plus en plus entre les mains de quelques groupes transnationaux actifs dans les clanurs de la chimie et des biotechnologies. Depuis fin 2007, l'Office Européen des Brevets se penche sur la question de principe de savoir si l'on peut breveter des plantes et des animaux issus de la culture ou de l'élevage conventionnels.

La Grande Chambre de Recours de l'OEB souhaite prendre une décision de principe sur la brevetabilité des plantes conventionnelles en se basant sur le cas d'un brevet sur le brocoli (EP 1069819). La décision (Dossier T 0083/05) influencera beaucoup d'autres demandes de brevet en cours ou à venir concernant les plantes et les animaux.

Dans un appel mondial à la Grande Chambre de Recours, la Déclaration de Berne (DB), Greenpeace, Misereor, « Pas de brevets sur le vivant », Swissaid, ainsi qu'un grand nombre de coopératives de paysans du monde entier se prononcent contre le brevetage de plantes conventionnelles et d'animaux d'élevage. Pour en savoir plus sur cet appel mondial : www.no-patents-on-seeds.org

La coalition d'ONG et les coopératives de paysans ont basé leur demande d'interdiction de brevetage de plantes conventionnelles et d'animaux d'élevage sur une expertise juridique du Prof. Fritz Dolder. Un nouveau raport de la coalition met en évidence le grand nombre de brevets sur des plantes conventionnelles et sur les conséquences qui s'ensuivent. Tous ces documents sont téléchargeables ci-dessous en version PDF.

Pour plus d'information sur ce sujet, voir l'émission d'ABE du mardi 22 septembre 09: Les graines de la résistance dans votre assiette

Annexe: 4 dossiers pdf
- Le raport « Semences et aliments : monopolisation accrue due aux brevets et concentration des marchés » (en anglais)
- Le raport « Semences et aliments : monopolisation accrue due aux brevets et concentration des marchés » (en allemand)
- Lettre ouverte au Bureau des brevets européens
- Résumé de l'expertise de l'université de Bâle (en anglais)

Pour les consulter cliquer sur "lien utile"

  • Lire les commentaires
  • Lien utile / source de l'actualité
  • Modifier cette actualité
  • Contacter lodebo
  • Recommander cette actualité
  • Imprimer cette actualité
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr

Commentaires des internautes

Laisser un commentaire sur cette actualité

Aucun commentaire n'a encore été déposé sur cette actualité.