Réchauffement climatique et sécheresse: La vapeur d'eau dans l'air est pire que le CO2 et le méthane

Sardines au PCB et Bigorneaux au TBT - Le Vrai d'UFO's ;o)

Accueil

Cette actualité a été publiée le 16/02/2010 à 23h29 par Lo.

SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre
Sardines au PCB et Bigorneaux au TBT

Sardines au PCB et Bigorneaux au TBT... Bien sûr, il ne s'agit nullement d'épices, mais de produits toxiques. Qu'on retrouve malheureusement de plus en plus dans nos poissons.

Le 8 février 2010, un arrêté préfectoral a officiellement interdit la pêche à la sardine dans la baie de Seine, en Normandie, entre Dieppe et Barfleur, suite aux contrôles effectués par les chercheurs de l'Ifremer. Contrôles qui ont révélé que les sardines de l'Estuaire de la Seine étaient contaminées par une pollution au PCB.

Le sigle PCB, ça veut dire quoi ? Il désigne les Polychlorobiphényles... qui sont - ni plus ni moins- des molécules polluantes –extrêmement cancérigènes- utilisées jadis notamment dans les transformateurs électriques. Interdites depuis 1979, mais... Selon les spécialistes de la faune marine ces polychlorobiphényles se sont « accumulées au fil du temps dans les sédiments des fleuves » autrement dit dans la vase. Et en conséquence, elles peuvent être « consommées par les poissons », et donc « se fixer dans leur graisse »...

Le cas de la sardine normande au PCB n'est pas unique. Loin s'en faut. En Bretagne du Sud, l'Ifremer a réalisé des analyses dans la zone du Mor Braz au large de la presqu'île de Quiberon. Elles ont révélé que les coquilles Saint-Jacques avaient des teneurs « significatives » en TBT. Or le TBT, alias le Tributylétain, est un produit également très toxique. Aujourd'hui interdit.

Et pour cause : Ce produit était largement utilisé, jusqu'en 1982, dans les peintures antifouling dont sont badigeonnées les coques de bateaux pour éviter que les coquillages ne s'y collent. Jusqu'à ce que l'on s'aperçoive que ce fameux TBT « stoppait la croissance des huîtres creuses... » rappelle Le Canard enchainé (11/02/10) « tout en les remplissant d'une substance gélatineuse ». Et que l'on s'aperçoive aussi qu'il changeait « le sexe des gastéropodes, en dotant - par exemple- les femelles bigorneaux d'un pénis ». Du coup, « il a été interdit » conclut le journal satirique.

Selon l'association - Sémaphore - qui agit pour la protection de l'environnement en Bretagne -cette pollution au TBT a pour origine les milliers de tonnes de boues polluées extraites du port de plaisance de la Trinité–sur-Mer, qui sont ensuite rejetées au large, dans la zone du Mor Braz. Or, le paradoxe dans cette histoire, c'est que le Mor Braz est sur la liste des projets de parcs marins annoncés par le gouvernement dans le Grenelle de la mer.

Quoi d'autres ? Il y a aussi le thon « blanc » en boîte... plein de mercure ! Au Canada, il a été officiellement déconseillé aux femmes enceintes.

En France, selon l'association écologiste Robin des Bois, il y aurait aussi le bar pêché en Manche et le maquereau à mettre sur cette liste rouge des poissons contaminés par des produits chimiques cancérigènes. Bref, il y a de quoi devenir... végétarien !

par Matthieu d'Hauthuille
Association Le Sémaphore

sur Fréquence Terre

Info envoyée par Lo

Pour en savoir plus sur la situation planétaire

  • Lire les commentaires
  • Lien utile / source de l'actualité
  • Modifier cette actualité
  • Contacter Lo
  • Recommander cette actualité
  • Imprimer cette actualité
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr

Commentaires des internautes

Laisser un commentaire sur cette actualité

Aucun commentaire n'a encore été déposé sur cette actualité.