Sangliers morts : les associations environnementales portent plainte - #WikiSurTerre

Retour : Accueil

Cette actualité a été publiée le 30/07/2011 à 22h40 par Mich.


SANGLIERS MORTS : LES ASSOCIATIONS ENVIRONNEMENTALES PORTENT PLAINTE

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • LinkedIn
Sangliers morts : les associations environnementales portent plainte

Yves-Marie LeLay, de Sauvegarde du Trégor et André Ollivro, de Sauvegarde du Penthièvre, ont révélé en cette fin d'après-midi à Morieux (22) les résultats de leurs analyses et décidé de porter plainte.

 

« Sauvegarde du Penthièvre et Sauvegarde du Trégor demandent aux autres associations de nous aider à porter plainte pour mise en danger de la vie d'autrui » a appelé André Ollivro, président de la première association. Réunis en conférence à la chapelle Saint-Maurice qui surplombe l'estuaire du Gouessant, dans les Côtes-d'Armor, où ont été trouvés 36 cadavres de sangliers, les deux associations environnementalistes ont aussi dévoilé leurs résultats de leurs analyses, effectuées mercredi dernier.

L'hypothèse du gaz H2S

Ces analyses ont été réalisées sous le contrôle d'un huissier, Me Corlay et relance l'hypothèse du gaz d'hydrogène sulfuré (H2S) comme cause de mortalité chez les bêtes. Les relevés ont été faits en divers endroits de l'estuaire.

Dans un premier trou, sous une couche de 20 cm d'algues vertes en putréfaction, le détecteur est passé de 20 ppm (partie par million) à 296,8 ppm en quelques secondes. Le scénario se répète plusieurs fois.

Second relevé sur de la vase apparente, de 30 à 405,2 ppm. Le troisième relevé pris dans une vase noirâtre à 30 cm de profondeur, passe de 80 à 432,2 ppm et attend même les limites de l'appareil de 500 ppm. Le quatrième relevé dans un mélange de sable et de vase passe à 30 cm de profondeur passe de 80 ppm à un seuil non chiffrable mais se tient à 498,8 ppm au bout de trente secondes.

Le cinquième relevé a été fait dans l'estuaire du Gouessant, à 15 cm de profondeur, la mesure est de 247,5 ppm. Un relevé a été effectué dans de la vase non souillée par les algues vertes, dans le lit du Gouessant : 0 ppm. Une dose de 19 ppm est déjà jugée nocive.

 

Un article de ouest-france.fr

 

Vous aimez notre travail ? Alors merci de nous soutenir

Lance-toi ! Deviens vite lanceur d'alerte. Rejoins ceux qui ont la rage !

Le site étrange qui dérange même les anges !

Merci de transmettre les meilleurs posts sur Facebook et autres réseaux sociaux.

 





Auteur : ouest-france.fr

Source : www.ouest-france.fr