On espère, qu'après cette claque historique, l'Humanité retrouvera sa place sur Terre (2 vidéos)

Samsung, le roi de l'obsolescence programmée, développe une tablette contrôlée par la pensée - Demain l'Homme

Accueil

Cette actualité a été publiée le 21/08/2013 à 23h41 par mich.

SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre
Samsung, le roi de l'obsolescence programmée, développe une tablette contrôlée par la pensée

 

Titre initial : Samsung développe une tablette contrôlée par la pensée

 

Après le contrôle tactile, gestuel et vocal, la prochaine interface en vue chez les fabricants sera la pensée. C'est sur ce terrain que Samsung a annoncé travailler actuellement.

La technologie n'a pas de limites, et les fabricants refusent de se limiter à ce qu'ils proposent déjà depuis plusieurs années comme les interfaces à contrôle vocal.

samsung tablette pensée De la HD à la 3D vers l'ultra HD, ou du tactile au contrôle vocal, gestuel vers la pensée, tous souhaitent révolutionner notre façon d'interagir avec nos dispositifs.

Samsung souhaite être parmi les premiers à proposer quelques fonctionnalités basées sur le contrôle mental pour une prochaine gamme de tablettes numériques.

Les chercheurs de la firme en association avec le professeur Roozbeh Jafari de l'Université du Texas travaillent ainsi actuellement au développement d'une tablette pilotée par EEG (Electro encéphalogramme).

Un réseau d'électrodes est ainsi positionné sur le crâne d'un utilisateur pour en capter l'activité cérébrale et être retranscrit sous forme de commande par un ordinateur. Cette technique déjà utilisée dans le milieu médical pour permettre à des patients souffrant de troubles moteurs d'interagir avec des dispositifs électroniques représente, selon Samsung, l'avenir de l'interface homme - machine.

Actuellement au début de son développement, le système est très loin de se présenter sous une forme commercialisable. Les tests menés sont pour autant déjà concluants puisqu'il est possible d'allumer et d'éteindre la tablette simplement par la pensée, mais également de lancer des applications et de naviguer parmi un ensemble de titres dans une application musicale.

Le gros du travail consistera à la réalisation d'un dispositif compact permettant de capter les ondes cérébrales pour lui permettre de se présenter différemment des réseaux de câbles et du casque actuellement utilisé. A savoir si les pensées seront, comme pour Siri et Google Now, collectées et stockées par Samsung pour analyse, c'est un débat qui ne manquera pas de faire surface d'ici quelques années quand la technologie sera proposée au public.

 

Un article de Mathieu M., publié par generation-nt.com et relayé par SOS-planete

 

Note de TS : On y est. En plein dedans ;o)

 

Ce post vous est transmis grâce au dispositif mis en place par l'équipe bénévole des lanceurs d'alerte de  

SOS-planete

 

N'acceptez pas le crime organisé ! Rejoignez la Force ! Apportez votre petite pierre à une évolution joyeuse, compatible avec la Vraie Vie...

 

 

Le site étrange qui dérange même les anges !

 

      

 

Auteur : Mathieu M.

Source : www.generation-nt.com

  • Lire les commentaires
  • Lien utile / source de l'actualité
  • Modifier cette actualité
  • Contacter mich
  • Recommander cette actualité
  • Imprimer cette actualité
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr

Commentaires des internautes

Lire tous les commentaires (9) - Laisser un commentaire sur cette actualité

Commentaire laissé par penseurmaladif le 22/04/2013 à 13h43

Cette "protection" dont vous faites part est utopique, ne croyez-vous pas?
Car il s'agit bien là de contrôler la pensée en la "matérialisant" via un support physique, ni plus ni moins. Autrement dit, il ne s'agirait seulement que d'apporter à notre société de conso. un nouveau type de langage, avec bien sûr en bonus toutes les dérives possibles.
La différence réside seulement de montrer a ciel ouvert toutes nos pulsions mentales au quidam, sans trucage possible car lisible, stockable et transmissible technologiquement. De plus comment vous comporteriez-vous face a une personnalité influente avec une totale égalité?
Ou se trouve donc cette image de la protection de la vie que vous tentez de démontrer? L'auto contrôle des processus vitaux et secondaires des humains n'a pas a être lu par n'importe quel individu.
Enfin, Il n'existe aucune règle applicable qui puisse un jour nous faire croire que dans toute civilisation hiérarchisée il puisse se trouver une totale harmonisation
des pensées, fondée sur une et une seule vérité. Il s'agirait d'un totalitarisme absolu à un niveau planétaire, digne du plus grand cauchemar "Hollywoodien", basé sur des raisonnements humains sous un échelon pyramidal ou seule une élite déciderait de ce qui est bon et inversement pour la vie. Or la vie n'a pas a être manipulée par l'esprit. Car nous voyons tous a quoi cela nous sert, les livres d'Histoires sont là pour nous le rappeler..

Commentaire laissé par theo le 22/04/2013 à 10h03

L'humanité est comme une vague, elle va et vient, vient et va, jusqu'à tout envahir et ne plus repartir. Je ne sais plus qui a dit : « Il faut embrasser la technologie »... Un jour on aura tout, et on ne pourra plus mentir... et là on redeviendra comme une fourmi ou une abeille. Toutes ces inventions vont nous servir à protéger la vie.

Commentaire laissé par penseurmaladif le 21/04/2013 à 13h27

Suite...
Car nous le savons très bien, l'avenir ne peut être connu, mais seulement imaginé à notre image. A cela, ne sommes nous donc pas dépassés par notre propre conscience qui ne nous fait réagir désormais plus que dans une forme de pensées conditionnées par un sens donné à ce que nous voyons mais plus à ce que nous pensons dans notre équillibre, induisant presque constamment nos sens en erreur et réduisant à néant les chances que nos vies puissent connaître un déroulement propice à cette Vie qui nous donne la vie?
Rien ne sert de perdre la seule valeur qui nous fait exister en tant qu'être vivant appartenant au domaine de la seule entité que nous connaissons, la Vie.
L'entropie planétaire engendrée par tous ces biens matériels annoncent malheureusement comme très probant des conséquences dramatiques sur les écosystèmes et ne fait que bouleverser notre équillibre car même avec la meilleure volonté du monde, il est trivial de penser pouvoir changer tout notre mode de vie. En se séparant ainsi de cette planète et des promesses qu'elles nous offrent a chaque instant ou nous respirons son oxygène,
pouvons-nous néanmoins seulement arriver a penser qu'il existe vraiment une toute autre forme de vie collective possible, avec comme aspect la sagesse face à la honte?
Car finalement, la notion d'utilité des biens avec laquelle l'on donne le sens qu'il nous a été générationnellement transmit, nous donne certes le choix d'agir avec une certaine liberté d'action individuelle. Mais malheureusement il n'existe
aucune solution à son aspect et à ses conformismes qui puissent induire un équillibre planétaire dont l'humanité aspire. C'est notre seule conscience qui pourra apporter l'appui nécessaire pour que la Vie continue son chemin avec son désormais nouvel ami, l'être humain.

Commentaire laissé par penseurmaladif le 21/04/2013 à 13h25

Notre capacité a interagir dans un environnement hostile nous a permis de nous adapter face au chaos initial auquels nous étions livrés, découvrant ainsi que le monde végétal et minéral pouvaient nous apporter de la pérennité, en pouvant
désormais nous prémunir contre toute forme de déséquillibre ayant comme cause un étât naturel, donnant la toute première et la seule définition de l'ordre parmis le chaos, pouvant lui aussi désormais être compris et contrôlé, mais cette fois par notre seule intelligence.
Le constat que nous sommes en mesure d'évaluer aujourd'hui concernant les effets liés au mode de vie fondé sur une désolidarisation toujours plus prononcée
des fondamentaux nécessaire à notre propre patrimoine d'être humain semblent pourtant clair.
Nous ne sommes pas fait pour être satisfaits de nos biens matériels. Car intrinsèquement notre imagination a pouvoir créer n'importe quel objet apporte certes toute la valeur de notre potentiel d'interaction avec l'espace qui nous entoure, mais n'y a-t-il pas eu très clairement un débordement du savoir humain qui nous fait courir dans un temps de plus en plus court de très gros risques pour connaitre un avenir serein que nous recherchons tous au fond de nous?
Car pour que nous puissions jusqu'à la fin des temps continuer a contempler l'Univers a notre propre échelle de vie, en ne comptant plus le Temps qu'a mis l'Univers pour exister sous une forme que l'on pense appartenir à un ordre auquel nous ne pourrons avec notre intelligence jamais changer, nous prenions un nouveau pari, qui n'a jamais été élaboré; celui de nous libérer de notre peur du minéral, de ce qu'il représente dans nos esprits?

Commentaire laissé par penseurmaladif le 21/04/2013 à 13h22

Suite...
L'origine de la Vie n'appartient en effet a aucun esprit. Seul une image comme un Dieu Créateur peut donner a notre seule conscience une certaine valeur, mais cette abstraction ne suffira jamais a en connaître sa véritable origine, tant d'un point de vue irrationnel dans l'appartenance à une forme de religion ou de culture, que par la connaissance rationnelle du monde scientifique en érigant toutes les lois connues ou inconnues, comme celles des interactions de l'Univers, ou encore de l'évolution de la chaine du vivant et d'y attribuer une appartenance.
Nous possédons certes aujourd'hui beaucoup plus que la connaissance nécessaire à notre propre survie, nous rendant ainsi unique et certes différent en comparaison de toute la chaîne du vivant. Mais en parralèlle à cela, il existe également toutes les injustices, les discrimations connues à notre propre fonctionnement et de l'organisation du monde auquel désormais nous nous en infligeons les causalités de nos actions, déformant
notre propre sagesse face à cet Univers immatériel, réduisant ainsi la vision humaine à une réalité si désastreuse pour l'ensemble du vivant et du non vivant comme le minéral et la relation d'éternité qu'il nous fait susciter dans nos esprits, que nous nous rendons de plus en plus impuissant a espérer changer de cap. Ne faut-t-il pas se rendre compte que les constituants formants la matière minérale ne sont qu'une projection purement arbitraire quand nous la transformons en objet ou en transformant son énergie?

Commentaire laissé par penseurmaladif le 21/04/2013 à 13h21

Cela dénonce plutôt froidement et efficacement le mécanisme déroutant du miroir des illusions technologiques, au dépens de ce qui nous rassemblerait vraiment si nous
décidions a renverser tous ces principes évolutionnistes que nous avons en nous. Car si nous décidions demain unanimenent a revivre en harmonie avec le plus grand mystère de l'Univers, celui du miracle de la Vie, qui, à elle seule décide encore à ce jour de tous les patrimoines universels, sur toute forme de vie existante et dont la compréhension que nous en avons fait l'a définie
comme une source de la Divinité Créatrice, ne pouvant être matérialisée, basée sur l'idée dogmatique de la Toute Puissance et élevée a un rang ou seule la conscience pourrait donner une image qui ne peut justement pas être en mesure d'y comprendre son origine, et par conséquent y amener toute la grâce qui lui revient, est vain et le restera jusqu'à ce l'on renonce enfin a vouloir pointer du doigt ce mystère insoluble que représente la Vie.

Commentaire laissé par Apache le 20/04/2013 à 22h04

Imagine ce qu'il t'arriverait lors d'un contrôle de police si le fonctionnaire lisait dans tes pensées????

Et ce n'est qu'un exemple....

Commentaire laissé par jacques le 20/04/2013 à 21h51

Déjà que les pauvres mômes ont l'air tarés dans les bus, à fixer leur écran, je te raconte pas quand ils vont avoir des toiles d'araignées sur la tronche !

Commentaire laissé par Apache le 20/04/2013 à 21h13

Va bientôt falloir se promener avec une cage de Faraday en guise de casquette si ça continue...?!