Samsung accusé de mentir sur ses pratiques « éthiques » - L'atelier

Accueil

Cette actualité a été publiée le 04/03/2013 à 13h45 par kannie.


SAMSUNG ACCUSÉ DE MENTIR SUR SES PRATIQUES « ÉTHIQUES »

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • Google+  FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr
SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre
Samsung accusé de mentir sur ses pratiques « éthiques »

 

Après le «greenwashing», le «fair washing» (lavage équitable)... Un phénomène qui consiste à invoquer des engagements éthiques à des fins purement marketing.

Question : le «fair washing» peut-il être assimilé à une pratique commerciale trompeuse, et à ce titre pénalement condamnable ? Réponse dans quelques mois. Les associations Peuples Solidaires, Sherpa et Indecosa-­CGT ont déposé une plainte sur ce fondement, ce 26 février, contre Samsung.

Le géant sud-coréen, fabricant de téléphones portables, de téléviseurs ou d'équipements électroménagers vendus dans le monde entier, est accusé par les associations de faire de la publicité mensongère, «de nature à induire les consommateurs français en erreur sur les conditions sociales de fabrication des produits qu'elle commercialise».

Engagée sur un code de bonne conduite, et prétendant porter attention au respect des droits des ouvriers, Samsung n'a en réalité que faire des conditions de travail dans les usines chinoises qui fabriquent ses produits, estiment les plaignants.

 

 

Une enquête, réalisée l'année dernière par l'association de défense des travailleurs China Labor Watch, met en évidence des conditions de travail désastreuses : heures supplémentaires excessives, violation des règles fondamentales de santé et de sécurité, maltraitance des travailleurs, recours massif à des stagiaires, pour certains âgés de moins de 16 ans... Une réalité qui n'a pas grand chose à voir avec les promesses éthiques faites aux consommateurs.

Brandir le code de la consommation, pour accuser une entreprise de pratique commerciale trompeuse, plutôt que de se pencher directement sur les atteintes au droit du travail, est assez inédit. C'est pourtant la voie que veulent tester les associations et syndicats qui viennent de porter plainte contre Samsung. La justice française n'a jamais eu pour le moment à se prononcer sur des pratiques de «fair washing».

 

Un article de Nolwenn Weiler, publié par bastamag.net et relayé par SOS-planete

 

Ce post vous est transmis grâce au dispositif mis en place par l'équipe bénévole des lanceurs d'alerte de SOS-planete. Si vous jugez son contenu intéressant, n'hésitez pas à le partager au sein de votre entourage proche et virtuel (contacts, réseaux sociaux). Un petit clic qui se propagera naturellement sur la Toile. Merci de participer concrètement, ou à votre façon, à cette tâche d'information et d'éveil des consciences, donc à la sauvegarde de notre planète vivante et de l'Humanité.

 

Le module de news "Comment va la belle bleue ?" en grand écran

Lance-toi ! Deviens lanceur d'alerte. Rejoins ceux qui ont la rage ! - Alertes

Recevoir chaque jour les infos scientifiques dans sa boite aux lettres

Le site étrange qui dérange même les anges !

 

........

 

Mine de connaissances - Contacter l'équipe : vivant12)at(free.fr

 





Auteur : Nolwenn Weiler

Source : www.bastamag.net