Philosophie, architecture cosmique et bâtisseurs : Les neuf piliers de l'Evidence (vidéos)

Sables bitumineux du Canada: des écologistes portent plainte - Le Vrai d'UFO's ;o)

Accueil

Cette actualité a été publiée le 15/04/2010 à 22h40 par Lo.

SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre
Sables bitumineux du Canada: des écologistes portent plainte

Des groupes écologistes du Canada et des États-Unis portent plainte contre le gouvernement fédéral en vertu de l'Accord de libre-échange américain (ALENA), lui reprochant de ne pas appliquer ses propres lois en matière de pêcheries et de permettre aux compagnies exploitant les sables bitumineux de l'Alberta de polluer les cours d'eau.

Le dépôt de la plainte à la Commission de coopération environnementale de l'ALENA survient le jour même où le ministre de l'Environnement, Jim Prentice, déclarait que les émissions de gaz à effet de serre au Canada avaient plafonné et étaient en baisse.

« Vous allez constatez que les émissions canadiennes ont atteint un sommet et qu'elles diminueront graduellement au fil du temps, a soutenu le ministre Prentice, mercredi. Je suis confiant que c'est ce à quoi nous assisterons. » D'après M. Prentice, les émissions de gaz à effet de serre ont diminué de 2% entre 2007 et 2008.

Cette nouvelle n'a toutefois pas empêché le groupe écologiste Environmental Defence Canada d'accuser le gouvernement d'en faire trop peu pour lutter contre les changements climatiques et de laisser la pollution résiduelle provenant des sables bitumineux d'Alberta contaminer les milieux halieutiques.

Le gouvernement «ne fait vraiment rien pour dépolluer les sables bitumineux, a déploré Matt Price, directeur de l'organisation Environmental Defence Canada. En fait, il fait plutôt de l'obstruction en faveur du clanur pétrolier»...

Pour déposer sa plainte devant la commission de l'ALENA, Environmental Defence s'est joint à l'organisation américaine Natural Resources Defence Council et à trois citoyens canadiens vivant le long de cours d'eau en aval de mines.

La plainte reproche au gouvernement de ne pas respecter sa propre loi sur les pêcheries, qui lui interdit d'ajouter des polluants ou des contaminants aux habitats des poissons.

Des étangs résiduels se forment lors de l'extraction du goudron des sables bitumineux, qui est séparé des autres composants à l'aide d'un procédé utilisant de l'eau chaude. Le liquide contaminé est ensuite conservé dans de vastes bassins de décantation.

Dans leur plainte à la commission, les groupes écologistes affirment que ces bassins de décantation polluent les eaux souterraines et de surface de la ligne de partage des eaux de l'Athabasca.

Mais Jim Prentice soutient qu'il a soulevé ce problème devant des scientifiques de son ministère et s'est fait répondre qu'il «n'y a pas de preuve scientifique qui corrobore la thèse voulant que les contaminants des bassins de décantation s'écoulent dans la rivière Athabasca».

« J'ai informé les fonctionnaires du fait que ce grave problème est très préoccupant, et que je m'attends à ce qu'ils intensifient leurs efforts de surveillance afin de s'assurer que cela continue d'être le cas » a-t-il ajouté.

On ne sait pas encore si la commission enquêtera ou non sur la plainte. Avant de démarrer une telle enquête, deux des trois pays membres doivent donner leur aprobation. La question des sables bitumineux n'a encore jamais été soulevée devant l'organisme.

Christina Spencer

Source : Canoë.ca

Article sur Romandie news ici
Page de campagne de Greenpeace Canada :

Info sélectionnée par Lo

SOS-planete

  • Lire les commentaires
  • Lien utile / source de l'actualité
  • Modifier cette actualité
  • Contacter Lo
  • Recommander cette actualité
  • Imprimer cette actualité
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr

Commentaires des internautes

Laisser un commentaire sur cette actualité

Aucun commentaire n'a encore été déposé sur cette actualité.