Robot : s'en féliciter ou craindre des suites effrayantes ? (vidéos) - L'atelier

Accueil

Cette actualité a été publiée le 13/06/2013 à 13h35 par kannie.


ROBOT : S'EN FÉLICITER OU CRAINDRE DES SUITES EFFRAYANTES ? (VIDÉOS)

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • Google+  FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr
SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre
Robot  : s'en féliciter ou craindre des suites effrayantes ? (vidéos)

 

GRÂCE A KINECT, UN ROBOT ANTICIPE ET ASSISTE LES ACTIONS HUMAINES

Grâce à un capteur Kinect et un algorithme spécial, des chercheurs de l'université américaine Cornell ont rendu un robot capable d'anticiper l'action d'une personne afin de mieux l'assister dans certaines tâches quotidiennes. Cette avancée dans la robotique intuitive pourrait s'avérer très prometteuse pour l'assistance aux personnes âgées ou handicapées.

Le capteur de mouvements Kinect de Microsoft a ouvert la voie à une multitude d'innovations dans un grand nombre de domaines, qu'il s'agisse de contrôler un PC avec les yeux, de détecter un état dépressif, d'assister les chirurgiens lors d'interventions médicales ou encore de piloter des nanosatellites.

L'accessoire est aussi beaucoup utilisé en robotique pour aider les appareils (robots, drones, etc.) à se repérer dans l'espace et identifier les objets.

(...)

 

Pour lire la suite de cet article de Marc Zaffagni, publié par futura-sciences.com, cliquer ICI

 

VIDÉO : UN ROBOT POUR GUIDER LES PASSAGERS A L'AÉROPORT DE GENÈVE

L'aéroport de Genève compte un androïde dans son personnel.

Le RobbI est affecté à l'accueil pour recevoir les passagers qui descendent de leur avion pour leur indiquer la sortie.

En cas de besoin, il les conduit vers les toilettes, aux différents guichets, aux distributeurs de tickets... Le voyageur doit se servir de son écran tactile pour choisir l'une des directions à prendre. Ce n'est qu'ensuite que le robot se met en marche et le dirige vers la destination demandée. Sur le chemin, il lui indique la distance qui les sépare de l'objectif. Par contre, quand la charge de sa batterie est critique, il rejoint sa place initiale pour la recharger.

C'est l'aéroport de Genève et la Blue Botic, une société helvétique, qui se sont occupés du développement de ce robot. Sa conception et sa réalisation ont pris six mois à l'équipe.

L'androïde est destiné à fluidifier le déplacement des voyageurs de passage dans l'aéroport de Genève. Cette initiative fait suite à la mise en place de nouveaux supports signalétiques destinés à faciliter le repérage et d'un Visitor's Center pour accueillir les passagers lors de leur débarquement.

 


Un robot pour guider les passagers à l'aéroport... par Techno-Science

 

Actuellement, le projet n'est qu'en phase d'essai. Et à ce stade, son coût n'est pas encore connu. Les responsables ont tenu à préciser qu'ils ne visent pas à déshumaniser les services de l'aéroport de Genève.

 

Un article publié par techno-science.net et relayé par SOS-planete

 

LE PLUS PETIT DRONE : ROBOBEE

Vous le savez : les chercheurs tentent de repousser les limites de la taille des drones. Ils les veulent de plus en plus petits.

Un groupe de l'université d'Harvard a ainsi créé un drone du nom de RoboBee. Son nom est de circonstances puisque ce drone ressemble fort à un insecte. Il dispose de deux petites membranes qui bougent indépendamment comme des ailes.

Les servomoteurs sont piézoélectriques qui s'étendent ou se contractent en fonction du champ électrique appliqué. On ne peut avoir de moteur électrique avec cette taille. Vous pouvez le voir en action (vol) dans la vidéo ci-dessous.

 

 

On pense que ce type de drone pourra servir tant aux opérations d'espionnage dans le domaine militaire que pour les sauvetages, la pollinisation des champs et la surveillance environnementale.

Le robot volant RoboBee a été créé par «biomimétisme» (inspiration de ce que fait la Nature) et cela n'a été rendu possible que grâce aux avancées récentes en matériaux et ingénierie. C'est le résultat d'un travail multidisciplinaire.

 

Un article de Newtoon, publié par sur-la-toile.com et relayé par SOS-planete

 

LES ROBOTS SONT LA : TOUT LE MONDE AU CHÔMAGE DANS 30 ANS ?

Et si, encore une fois, la science-fiction devenait réalité dans un avenir plus ou moins proche ?

Je ne sais pas si vous regardez la série sur Arte qui se prénomme Real Humans ? Mais loin du monde de Plus Belle la Vie, il y a des séries vraiment intéressantes qui font réfléchir ! C'est le cas de celle-ci.

 

 

L'idée n'est pas vraiment nouvelle, des robots humanoïdes (appelé hubots) qui aident et remplacent les humains sur de nombreuses tâches, comme ici dans les usines.

Mais le fait est qu'avec l'évolution des technologies, il se pourrait bien que dans quelques dizaines d'années ce type de robots auront remplacés les humains dans de nombreux métiers. C'est d'ailleurs déjà largement le cas dans beaucoup de domaine industriel, les pots de glaces ne sont plus amoureusement moulés à la louche, mais c'est une machine qui le fait.

Mais les robots ne font pas que ça, ils sont aussi là pour bon nombre de taches allant du pliage de carton jusqu'à la prise de photo sur Mars en passant par d'autres activités bien moins fun comme le largage de bombes en territoires ennemis à l'aide de drones.

Contrairement à la photo ci-dessus les robots ne sont pas tous aussi humains, leurs formes sont pensées pour répondre à un besoin, par exemple les bornes de paiement dans les supermarchés ne ressemble en rien à leurs collègues bipèdes et pourtant, ce sont bien des robots, même si là encore ils ne sont pas encore capables de penser par eux-mêmes.

Évidemment, ces robots ne pourront pas remplacer l'Homme dans tous les métiers, c'est typiquement le cas des métiers de la création, en effet j'imagine mal un robot, aussi doué soit-il écrire un roman sur la vie imaginaire de Bilbo, un petit homme avec un anneau magique...

C'est en tout cas ce que pense Moshe Vardi, un professeur de science informatique à l'université de Rice aux Etats-Unis, il prédit même que dans 30 ans, les robots auront poussé un grand nombre de personnes vers le chômage.

 

 

La question sera donc de savoir comment faire pour continuer de vivre dans une société ou la plupart des gens seront sans emploi, et que seul survivront les artistes et autre créateur de contenu ? Ça c'est du sujet de philo !

À vos stylos, vous avez 30 ans....

 

Un article de Florian Blary, publié par printf.eu et relayé par SOS-planete

 

 

Post qui fait le buzz : Fast-food : plus de bactéries dans les glaçons que dans l'eau des toilettes !

Notre page officielle Facebook - Nos actualités sur votre mobile via Twitter

Le site étrange qui dérange même les anges !

 

........

  Mardi, 6065 visiteurs !!!

 





Source : www.futura-sciences.com