RIVESALTES Bon vent à l'éolienne rétractable - L'atelier

Accueil

Cette actualité a été publiée le 14/02/2010 à 11h00 par Michel95.

SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre
RIVESALTES Bon vent à l'éolienne rétractable

Nombreux sont les habitants ou les automobilistes à s'être inquiétés pour une éolienne couchée au sol.

Une méprise générale puisqu'il s'agit de la première éolienne rétractable conçue au monde.

Les premiers tests ont débuté cette semaine. RIVESALTES

De drôles d'appels téléphoniques signalant une éolienne abattue par le vent n'ont cessé d'alerter gendarmes et pompiers depuis le milieu de la semaine.

Une histoire aussi surprenante que préoccupante qu'il fallait tirer au clair.

Car au premier coup d'oeil, la haie d'éoliennes plantée derrière la pépinière des entreprises semble tourner bien rond.

Aucune d'entre elle ne se semble manquer à l'appel. Au contraire.

En observant de plus près, il apparaît qu'un nouveau mât et des nouvelles pâles s'élèvent vers le ciel.

Et voilà le mystère qui se dévoile au fur et à mesure que l'on se rapproche.

La petite nouvelle du parc éolien s'appelle Alizeo.

Elle fonctionne depuis quelques jours à peine.

Et sa particularité est de se coucher au sol grâce à un système hydraulique.

"Une première au monde", comme le souligne Richard Lavaur, le PDG du groupe Alizeo qui accueille au pied de la bête.

Car aujourd'hui, les tests continuent sur le site.

Un engin destiné aux zones cycloniques

Ingénieurs et dirigeants ne se lassent pas du spectacle.

"Cette éolienne est la numéro 1.

Elle mesure 50 mètres de haut.

La nacelle pèse dans les 60 tonnes et les hélices affichent un diamètre de 60 mètres.

Sa puissance de production atteint 1 Mégawatt (*)".

Richard Lavaur récite les caractéristiques techniques. Puis son visage s'illumine.

"Mais ce qu'il faut savoir, c'est que cette éolienne est destinée aux zones cycloniques.

Il s'agit ici d'un modèle de démonstration.

Figurez-vous que dans moins d'une demi-heure, elle sera entièrement rabattue au sol".

Le spectacle est saisissant.

Au bout de la démonstration, on peut effectivement toucher les pâles de la main.

Et, de loin, l'impression qu'une éolienne est tombée au sol est réelle.

Mais c'est aux ingénieurs d'Alizeo que l'on doit la prouesse.

"C'est une technique qui permet de rabattre l'éolienne en cas de cyclones ou de fortes rafales.

Mais elle peut également se coucher s'il n'y a pas de vent, par exemple.

On peut espérer que les écologistes apprécieront.

Tout est télécommandé et la manoeuvre prend de 20 à 40 minutes".

Le procédé est unique en son genre.

Et c'est sur la commune qu'il est donc présenté en exclusivité.

L'éolienne produit déjà de l'électricité que le fabriquant vend dès maintenant à EDF.

Une première étape pour Alizeo qui espère passer bientôt à la deuxième phase.

A savoir la fabrication en série de ces éoliennes.

Et la commune serait en lice pour accueillir le site industriel.

Mais le PDG d'Alizeo préfère rester prudent.

On en saura un peu plus dans les prochaines semaines.

(*) Soit l'équivalent de la consommation électrique de 1 000 foyers.

Source : Martial Mehr - L'independant.com

Info recueillie par Michel95

 

Pour en savoir plus sur la situation planétaire

 

........

 

  • Lire les commentaires
  • Lien utile / source de l'actualité
  • Modifier cette actualité
  • Contacter Michel95
  • Recommander cette actualité
  • Imprimer cette actualité
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr