Risque de non-assistance à la biodiversité en danger - L'atelier

Retour : Accueil

Cette actualité a été publiée le 02/10/2010 à 21h23 par Jacques.


RISQUE DE NON-ASSISTANCE À LA BIODIVERSITÉ EN DANGER

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • Google+  FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr
SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre

Quand il y a le feu à la maison, plus on attend pour alerter les pompiers, plus l'incendie fait des ravages.

Hubert Reeves a l'habitude de le dire: « Deux forces sont en présence: celle qui détruit les maillons de la biodiversité et celle qui veut les consolider. Laquelle l'emportera ? »

L'avenir le dira mais voilà qu'il vient de s'assombrir.

La réunion de Pusan, en Corée du Sud nous avait donné la quasi certitude de, la mise en place de l'IPBES, (en français « Plate-forme intergouvernementale sur la biodiversité et les services écosystémiques »).

Mais des aléas viennent d'en décider autrement et l'Assemblée générale des Nations Unies à New-York, ne verra pas ce projet se concrétiser en dépit de la pression de la communauté scientifique, du soutien appuyé de la France et de la volonté de nombreux pays de tous continents.

Certes ce n'est pas un refus mais l'ajournement de la création de cet indispensable institution appelée de nos voeux.

Notre Ligue - qui a depuis plusieurs années pris conscience du péril et de l'urgence à le combattre - constate que divers pays trouvent cette création prématurée et la reportent après la conférence sur la biodiversité de Nagoya (Japon), qui se tiendra du 18 au 29 octobre prochains. subordonnant l'IPBES aux décisions de la réunion de Nagoya.

Hubert Reeves et la Ligue ROC espérent vivement que cette création verra le jour avant la fin de l'année 2010, sans quoi nous craignons que le rendez-vous ne soit manqué.

Nous invitons la France, et l'Union Européenne, à peser de tout leur poids pour la création de cette instance internationale d'expertise sur la Biodiversité.

 

Pour en savoir plus sur la situation planétaire

 

........

 
.
.





Auteur : Rédaction biodiversite2012.org

Source : www.biodiversite2012.org