Le monde n'est pas forcément tel qu'on le voit. L'illusion est même à chaque coin de rue. La preuve!

REUNION - L'arrêté autorisant la pêche aux requins à Saint-Leu suspendu - Demain l'Homme

Accueil

Cette actualité a été publiée le 08/06/2013 à 22h54 par Jacky.

SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager par mail
REUNION - L'arrêté autorisant la pêche aux requins à Saint-Leu suspendu

 

Le tribunal administratif de Saint-Denis a ordonné, ce vendredi 7 juin 2013, la suspension de l'arrêté, autorisant la pêche aux requins sur la commune de Saint-Leu. Cette décision fait suite à la requête de l'organisation non gouvernementale Sea Shepherd et des associations ASPAS et Longitude 181. Ces dernières jugeaient que cet arrêté était entaché d'illégalités. Par ailleurs, la commune de Saint-Leu a été condamnée à verser 1 500 euros à chacune des trois associations.

Ce vendredi, le tribunal administratif a rendu sa décision et a tranché en faveur de Sea Shepherd, de l'ASPAS et de Longitude 181. Considérant que l'arrêté du député-maire de Saint-Leu Thierry Robert était "empreint d'illégalité", ces dernières avaient déposé un recours en référé suspension le 21 mai dernier.

Les trois associations demandaient également une "réparation pécuniaire conséquente pour chaque requin pêché illégalement dans l'espace protégé de la réserve marine de La Réunion". Elles estimaient que "l'argent public que Thierry Robert s'apprête à dilapider de manière illégale serait bien mieux employé à améliorer le traitement des eaux usées et pluviales sur sa commune". "L'état de délabrement de ses réseaux et les pollutions qu'ils provoquent régulièrement dans le littoral saint-leusien, est sans aucun doute bien plus responsable des accidents entre humains et requins sur cette commune que les requins eux mêmes ou encore que la réserve nationale marine", soulignaient-t-elles.

Pour rappel, le député-maire de Saint-Leu Thierry Robert avait pris cet arrêté à l'issue de la réunion du comité opérationnel réunionnais de réduction du risque requin qui a eu lieu le 13 mai dernier. Une réunion,"où rien n'a été décidé" avait estimé l'élu saint-leusien. "J'ai aussi pris cette décision car en cas d'accident de nouvelle attaque de requin sur un surfeur ou un baigneur, je ne veux pas être tenu pour responsable en tant que maire", avait-il expliqué.

 

Un article de ipreunion.com, relayé par  

SOS-planete

 

 

Notre page officielle Facebook - Nos actualités sur votre mobile via Twitter

Le site étrange qui dérange même les anges !

 

      

 

Hier, 5341 visiteurs !!!

 

Auteur : Rédaction ipreunion.com

Source : www.ipreunion.com

  • Lire les commentaires
  • Lien utile / source de l'actualité
  • Modifier cette actualité
  • Contacter Jacky
  • Recommander cette actualité
  • Imprimer cette actualité
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr

Commentaires des internautes

Laisser un commentaire sur cette actualité

Aucun commentaire n'a encore été déposé sur cette actualité.