Lettre éclairée de Sarah, française de confession musulmane, au Conseil Français du Culte Musulman

Résistez. "Indignez-vous !" - Demain l'Homme

Accueil

Cette actualité a été publiée le 16/11/2010 à 21h44 par Jacques.

SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager par mail

Appel à une « véritable insurrection pacifique ».

Avec Stéphane Hessel qui publie « indignez-vous ! », le Conseil national de la résistance appelle « ceux et celles qui feront le siècle qui commence » à s'indigner.

Intérêt général, pauvreté et écarts de richesse, liberté de la presse, dictature des marchés financiers ...

Attention à ne pas cautionner aujourd'hui « ce que nous aurions refusé de cautionner si nous avions été les véritables héritiers du Conseil National de la Résistance » de 1944.

C'est un petit livre de 22 pages à 3 euros, publié chez Indigène-Editions : “Indignez-vous ! ”, sous la plume de Stéphane Hessel, Ancien résistant, diplomate, impliqué dans la rédaction de la Déclaration des Droits de l'Homme des Nations unies en 1948...

Et une vidéo, réalisée par Le Conseil national de la résistance.

« Cherchez et vous trouverez » les motifs d'indignation écrit Stéphanne Hessel : l'écart qui se creuse entre les très riches et les très pauvres, le traitement fait aux sans-papiers, aux immigrés, l'état de la planète, la compétition économique impitoyable, la dictature internationale des marchés financiers, et même les retraites et la Sécurité Sociale...

Ces deux documents veulent réveiller les jeunes générations.

Ne pas céder au fatalisme. Pas question de reculer sur le programme élaboré il y a 70 ans par le Conseil national de la résistance Il faut résister pour revenir aux fondamentaux : primauté de l'intérêt général sur l'intérêt particulier, presse indépendante du Pouvoir et des puissances d'argent.

Extraits :

« C'est tout le socle des conquêtes sociales de la Résistance qui est aujourd'hui remis en cause. »

Appel à l'insurrection pacifique « contre les moyens de communication de masse qui ne proposent comme horizon pour notre jeunesse que la consommation de masse, le mépris des plus faibles et de la culture, l'amnésie généralisée et la compétition à outrance de tous contre tous. »

On ose nous dire que l'État ne peut plus assurer les coûts de ces mesures citoyennes. Mais comment peut-il manquer aujourd'hui de l'argent pour maintenir et prolonger ces conquêtes alors que la production de richesses a considérablement augmenté depuis la Libération, période où l'Europe était ruinée ?

Sinon parce que le pouvoir de l'argent, tellement combattu par la Résistance, n'a jamais été aussi grand, insolent, égoïste, avec ses propres serviteurs jusque dans les plus hautes sphères de l'État.

(...)

C'est vrai, les raisons de s'indigner peuvent paraître aujourd'hui moins nettes ou le monde trop complexe.

Qui commande, qui décide ?

Il n'est pas toujours facile de distinguer entre tous les courants qui nous gouvernent. Nous n'avons plus affaire à une petite élite dont nous comprenons clairement les agissements.

C'est un vaste monde. Nous sentons bien qu'il est interdépendant. Nous vivons dans une interconnectivité comme jamais il n'en a existé.

Mais dans ce monde, il y a des choses insupportables.

Dans la vidéo : Lucie Aubrac, Raymond Aubrac, Henri Bartoli, Daniel Cordier, Philippe Dechartre, Georges Guingouin, Stéphane Hessel, Maurice Kriegel-Valrimont, Lise London, Georges Séguy, Germaine Tillion, Jean-Pierre Vernant, Maurice Voutey

Pour en savoir plus sur Stéphane Hessel, Un billet de Nicolas Bordas

 

Pour en savoir plus sur la situation planétaire

 

      

 

.
.

Devenez lanceur d'alertes

Auteur : Rédaction lesnouvellesnews.fr

Source : www.lesnouvellesnews.fr

  • Lire les commentaires
  • Lien utile / source de l'actualité
  • Modifier cette actualité
  • Contacter Jacques
  • Recommander cette actualité
  • Imprimer cette actualité
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr

Commentaires des internautes

Laisser un commentaire sur cette actualité

Aucun commentaire n'a encore été déposé sur cette actualité.