Vous savez quoi ? Moi, ça me dégoûte d'être obligé de vivre dans la société du "chacun pour soi !"

Résistances aux herbicides : La fuite en avant des semenciers... - Le Vrai d'UFO's ;o)

Accueil

Cette actualité a été publiée le 20/03/2013 à 21h44 par jacques.

SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre
Résistances aux herbicides : La fuite en avant des semenciers...

 

Les entreprises Bayer CropScience et Syngenta ont annoncé ensemble le dépôt de demande d'autorisation « aux Etats-Unis, au Canada » et dans les « principaux [pays] importateurs de soja dont l'Union européenne » pour des plantes génétiquement modifiées (PGM) pour tolérer trois herbicides : la mésotrione (vendu sous le nom commercial de Callisto® de Syngenta), le glufosinate-ammonium (Liberty de Bayer CropScience) et l'isoxaflutole (Balance® de Bayer CropScience).

Les deux entreprises prévoient une commercialisation entre 2015 et 2020. Au sein de l'Union européenne, Syngenta a en effet déposé fin 2012 une demande d'autorisation pour un tel soja appelé SYHTOH2. La demande est actuellement en cours de traitement.

La mise au point de variétés GM de soja résistantes à ces trois herbicides vise à « fournir un outil important aux cultivateurs de soja faisant face aux adventices » devenues résistantes aux herbicides classiques comme le Roundup.

Ce phénomène de plantes devenant résistantes à des herbicides, dont ceux à base de glyphosate, a été abordé par l'expertise collective Inra – CNRS qui, début 2012, concluait que ce problème était confirmé avec plus de 200 espèces végétales résistantes à un herbicide, voire à plusieurs.

Les mécanismes d'acquisition de la résistance sont : « espèces moins sensibles à l'herbicide, plantes devenues résistantes par mutation spontanée, et plantes ayant acquis le caractère de tolérance par croisement avec la Variété Tolérante aux Herbicides ».

Aux Etats-Unis, en 2010, le congrès avait conduit des auditions d'agriculteurs sur le sujet du fait de l'ampleur que prenait ce phénomène, et de son côté, Monsanto formulait une offre de rabais aux agriculteurs qui multiplient l'usage des herbicides pour lutter contre les herbes résistantes au Roundup.

Ce maïs multi-tolérant aux herbicides interroge quant aux méthodes de lutte contre les adventices résistantes aux herbicides, en utilisant les mêmes moyens que ceux qui ont généré le problème. A quand un vrai changement de paradigme avec la mise en place de modèles agricoles alternatifs ?

 

Un article de infogm.org, relayé par  

SOS-planete

 

SOS-planete, c'est environ 5500 visiteurs par jour ! 32 millions depuis la conception en 1999. Pourtant, l'association terresacree.org qui édite le site repose actuellement sur à peine 95 adhérents et 9 lanceurs passionnés.
N'acceptez pas le crime organisé ! Rejoignez la Force ! Apportez votre petite pierre à une évolution compatible avec la Vraie Vie...

 

Ce post vous est transmis grâce au dispositif mis en place par l'équipe bénévole des lanceurs d'alerte de SOS-planete. Si vous jugez son contenu intéressant, n'hésitez pas à le partager au sein de votre entourage proche et virtuel (contacts, réseaux sociaux). Un petit clic qui se propagera naturellement sur la Toile. Merci de participer, à votre façon, à cette tâche d'information et d'éveil des consciences, donc à la sauvegarde de notre planète vivante et de l'Humanité.

 

Le module de news "Comment va la belle bleue ?" en grand écran

Lance-toi ! Deviens lanceur d'alerte. Rejoins ceux qui ont la rage ! - Alertes

Recevoir chaque jour les infos scientifiques dans sa boite aux lettres

Le site étrange qui dérange même les anges !

 

      

 

Mine de connaissances - Contacter l'équipe : vivant12)at(free.fr

 

Auteur : Rédaction infogm.org

Source : www.infogm.org

  • Lire les commentaires
  • Lien utile / source de l'actualité
  • Modifier cette actualité
  • Contacter jacques
  • Recommander cette actualité
  • Imprimer cette actualité
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr

Commentaires des internautes

Laisser un commentaire sur cette actualité

Aucun commentaire n'a encore été déposé sur cette actualité.