Résistance aux antibiotiques : la menace devient réalité - L'atelier

Accueil

Cette actualité a été publiée le 01/05/2014 à 14h21 par Exo007.


RÉSISTANCE AUX ANTIBIOTIQUES : LA MENACE DEVIENT RÉALITÉ

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • Google+  FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr
SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre
Résistance aux antibiotiques : la menace devient réalité

INFOGRAPHIE - L'Organisation mondiale de la santé livre un tableau glaçant sur
l'état de diffusion des bactéries résistantes aux antibiotiques. Conséquence :
des infections courantes pourraient à nouveau tuer dans le monde entier

 

L'Organisation mondiale de la santé (OMS) a livré mercredi un état des lieux inédit et alarmant de la progression des bactéries résistantes dans le monde. La résistance aux antibiotiques n'est «plus une prévision, mais bien une réalité dans chaque région du monde, et tout un chacun peut être touché», assure-t-elle dans son premier rapport mondial sur le sujet.

Pire: nous nous approchons dangereusement d'une ère postantibiotiques, « où des infections courantes et des blessures mineures qui ont été soignées depuis des décennies pourraient à nouveau tuer», assure le Dr Keiji Fukuda, sous-directeur général de l'OMS pour la sécurité sanitaire.

Comment les bactéries deviennent résistantes

(...)

Selon les spécialistes, la dynamique ne pourra être enrayée que si les autorités de par le monde font preuve de volontarisme à plusieurs niveaux. La première nécessité est de favoriser un bon usage des antibiotiques, en réservant leur prescription aux maladies bactériennes et en s'assurant que le traitement soit pris aussi longtemps que nécessaire, pas seulement tant que les symptômes se font sentir.

(...)

 

Pour lire la totalité, cliquer ICI

 

Un article de Pauline Fréour, publié par sante.lefigaro.fr et relayé par SOS-planete

 

 

L'Actualité vraie sur votre mobile du site étrange qui dérange même les anges, athées ou pâtés ;o)

 





Auteur : Pauline Fréour

Source : sante.lefigaro.fr