Le monde n'est pas forcément tel qu'on le voit. L'illusion est même à chaque coin de rue. La preuve!

René Passet : « Il faut prendre du recul pour voir qu'un autre monde est en train de naître » - Demain l'Homme

Accueil

Cette actualité a été publiée le 30/09/2013 à 19h26 par mich.

SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager par mail
René Passet : « Il faut prendre du recul pour voir qu'un autre monde est en train de naître »

 

Vivons-nous une simple crise passagère ou une profonde mutation du système ? Pour l'économiste René Passet, face à un pouvoir financier qui impose son tempo, les gouvernements font fausse route en raisonnant à court terme. Il n'est pas plus tendre avec les économistes, incapables d'analyser le monde autrement que par le prisme des marchés, un peu comme l'homme des cavernes ne concevait l'univers autrement que magique. Sa solution : une « bioéconomie », seul remède à la crise de civilisation. Entretien.

(...)

René Passet : Je suis très inquiet pour l'avenir de l'humain. J'ai peur qu'arrive, dans une humanité mécanisée, robotisée, un autre homme dont on ne saura plus très bien ce qu'il est. Le grand cybernéticien Alan Turing (1912-1954) a parié qu'aux environs de l'an 2000 on ne serait plus capable, dans une conversation téléphonique, de faire la différence entre un homme et un robot. C'est une autre limite, une autre frontière. Est-ce le sens de l'évolution ? Cela a-t-il une signification ? Je n'en sais rien.

(...)

 

Agnès Rousseaux (bastamag.net) : Vous parlez de « point critique », ce moment qui nous fait basculer dans un autre univers. Sommes-nous en train d'atteindre un tel point critique ?

 

René Passet : Nous vivons une crise de civilisation, mais le dépérissement du système sera long, car trop d'intérêts sont en jeu. Pour l'univers de la finance, ce système n'est pas mauvais : quand tout va bien, il engrange les bénéfices, et quand tout va mal, la charge retombe sur la collectivité. La faillite d'un paradigme n'implique pas qu'il disparaisse immédiatement. Il faut qu'une théorie concurrente soit prête à prendre la place, comme le dit l'historien Thomas Kuhn. Le point critique, c'est lorsqu'un écart évolutif, au lieu d'être ramené vers la moyenne, bifurque de manière totalement imprévisible vers une nouvelle voie d'évolution.

 

 

Tout progrès est ambigu, à la fois chance et péril. C'est nous qui choisissons. Le progrès technique nous donne actuellement la possibilité de gagner plus, de vivre mieux, de travailler moins. Et comme nous avons libéré la cupidité des hommes, avec la libéralisation du secteur financier, ce sont les effets pervers qui l'emportent. Ce qui devrait être un instrument de libération des hommes devient un moyen d'asservissement. L'homme devient la variable d'ajustement de l'augmentation des dividendes.

Tant qu'on n'aura pas tranché le noeud gordien du pouvoir de la finance, rien ne sera possible. Parce que le rapport de force agira toujours dans cette direction, et le côté pervers du progrès technique l'emportera toujours. Sous la pression des événements et des drames qui se multiplieront, serons-nous amenés à le faire à temps ? Sans cela, nous courrons à la catastrophe.

Il faut continuer à alerter et à travailler dans ce sens.

(...)

 

Pour lire la totalité, cliquer ICI

 

Un entretien de René Passet, réalisé par bastamag.net, déniché par Bruno et relayé par SOS-planete

 

Vous donnez peu lorsque vous donnez de vos biens. C'est lorsque vous donnez de vous-mêmes que vous donnez vraiment. Khalil Gibran

Selon le PDG de Nestlé, l'accès à l'eau ne devrait pas être un droit, le bio va nous tuer

Deviens colibri-lanceur d'alerte pour le Bien de TOUS LES VIVANTS
sans exception

 

 

L'Actualité vraie sur votre mobile du site étrange qui dérange même les anges !

 

 

Auteur : bastamag.net

Source : www.bastamag.net

  • Lire les commentaires
  • Lien utile / source de l'actualité
  • Modifier cette actualité
  • Contacter mich
  • Recommander cette actualité
  • Imprimer cette actualité
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr

Commentaires des internautes

Laisser un commentaire sur cette actualité

Aucun commentaire n'a encore été déposé sur cette actualité.