Regard sur la planète: les effets des micropuces sur l'environnement - L'atelier

Accueil

Cette actualité a été publiée le 13/08/2009 à 23h01 par Jacques.


REGARD SUR LA PLANÈTE: LES EFFETS DES MICROPUCES SUR L'ENVIRONNEMENT

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • Google+  FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr
SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre
Regard sur la planète: les effets des micropuces sur l'environnement

Information sélectionnée par Jacques

Que nous l'appelions la révolution de la technologie de l'information (IT), la société du savoir ou l'ère numérique, le phénomène reste identique. Partout, l'adoption de l'informatique et des technologies des communications a eu un impact important sur les sociétés. Les conséquences de ses changements sur la croissance économique et sociale sont débattues par les experts d'aujourd'hui dont les opinions sont diverses: certains vantent les bénéfices des TI, d'autres dénoncent les inégalités qu'elles engendrent, et d'autres encore expriment des opinions plus modérées.

Une question a été pourtant laissée de côté: les effets des technologies de l'information sur l'environnement. Comme les révolutions technologiques précédentes, tels que le moteur à combustion et l'électricité, la technologie de l'information devrait avoir des effets importants sur l'environnement, à la fois dans la nature et l'ampleur des défis environnementaux et en matière d'outils disponibles pour y répondre. L'Université des Nations Unies, dont le siège est à Tokyo (UNU), a débuté des travaux sur les effets de la révolution des TI sur l'environnement par le biais d'un projet de recherche créé en janvier 2001, Environnement et technologie de l'information, et entreprend un grand nombre de recherches pour examiner les diverses facettes du problème.

Certaines informations ont particulièrement attiré l'attention des chercheurs, des entreprises ainsi que du public. L'article "The 1.7 kg Microchip, materials and energy uses in the production of semiconduc-tors", publié dans la revue Environmental Science et Technology de la Société chimique américaine, étudie l'utilisation de l'énergie, des produits chimiques et de l'eau dans les procédés industriels utilisés dans la production d'un composant semiconducteur: une puce mémoire 32MB DRAM. Au total, 1.200g de combustibles fossiles, 72g de produits chimiques et 32 litres d'eau sont nécessaires pour produire une puce mémoire de 2g. La quantité de matériaux utilisés ayant un effet néfaste sur l'environnement est disproportionnée par rapport à la taille du produit; la quantité de combustibles fossiles nécessaire à la production d'une puce est 600 fois son poids. Par comparaison, les combustibles fossiles nécessaires pour produire une automobile représentent une à deux fois son poids et quatre à cinq fois pour produire une boîte en aluminium. De par la quantité d'informations contenues dans les micropuces et leur durée de vie limitée, l'utilisation d'un ordinateur équivaut à celui d'un réfrigérateur en termes de consommation totale d'énergie pour la production et l'utilisation. Les effets sur l'environnement sont donc importants et méritent que les entreprises, les gouvernements et le public y prêtent attention.

Pourquoi y a-t-il une si grande quantité d'énergie et de matériaux utilisée dans la fabrication des micropuces?

Pour lire la suite, aller sur le lien utile