Olivier Véran, Ministre de la Santé, fait un méchant burnout et chasse les députés de l'Assemblée !

Redémarrage de centrales nucléaires au Japon : les critiques - Demain l'Homme

Accueil

Cette actualité a été publiée le 18/07/2012 à 17h59 par kannie.

SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager par mail
Redémarrage de centrales nucléaires au Japon : les critiques

 
Titre initial :
Redémarrage de centrales nucléaires au Japon : les critiques fusent de toutes parts

 

Un an et demi an après la catastrophe de Fukushima, des élus japonais se rebellent contre la politique nucléaire du gouvernement. Un groupe de parlementaires, toutes tendances politiques confondues, ose mettre en doute les assurances fournies par le gouvernement du Premier ministre, Yoshihiko Noda, justifiant le redémarrage de 2 réacteurs dans la région d'Osaka.

Ce groupe s'appuie sur une étude consacrée à la dangerosité des 50 réacteurs japonais. Les élus affirment que près de la moitié d'entre eux sont situés sur des failles sismiques en activité ou présentent d'autres risques majeurs et doivent être au plus vite démantelés.

Avec notre correspondant à Tokyo, Frédéric Charles :

Plus d'un an après l'accident de Fukushima, la plupart des parlementaires japonais ne remettent pas en cause le nucléaire. Et cela en dépit du fait qu'après le puissant séisme du 11 mars 2011 (force 9 sur l'échelle de Richter), les sismologues avertissent aujourd'hui qu'une secousse aussi puissante augmente le risque d'autres tremblements de terre de force 8 ou 9 sur l'échelle de Richter.

Les mêmes sismologues qui, avant l'accident de Fukushima, se gardaient d'être aussi alarmistes, car seul l'Etat japonais pro-nucléaire finance leurs recherches, disent aujourd'hui que la moitié des centrales nucléaires sont construites sur des failles sismiques actives. A commencer par les deux réacteurs sur le point d'être réactivés dans la région d'Osaka.

Ces parlementaires japonais anti-nucléaires, -une nouveauté ici- sonnent le tocsin. Les travaux de renforcement des centrales au séisme et au tsunami ne seront achevés que dans trois ans.

Mais l'Etat et le puissant lobbying nucléaire entendent réactiver les 48 réacteurs encore à l'arrêt aussi vite que possible avec le soutien des grands médias japonais qui font tout pour faire oublier Fukushima dans l'opinion publique.

 

Un article de rfi.fr

 

 

Lance-toi ! Deviens vite lanceur d'alerte. Rejoins ceux qui ont la rage !

 

Le site étrange qui dérange même les anges !

 

      

 

Lance-toi ! Deviens vite lanceur d'alerte. Rejoins ceux qui ont la rage !

 

Le site étrange qui dérange même les anges !

 

      

 

Merci de PARTAGER les meilleurs posts partout où vous le pouvez, réseaux sociaux et autres.

 

Auteur : rfi

Source : www.rfi.fr

  • Lire les commentaires
  • Lien utile / source de l'actualité
  • Modifier cette actualité
  • Contacter kannie
  • Recommander cette actualité
  • Imprimer cette actualité
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr

Commentaires des internautes

Laisser un commentaire sur cette actualité

Aucun commentaire n'a encore été déposé sur cette actualité.