Les toutes dernières meilleures nouvelles du crépuscule. La moutarde qui monte, qui monte, qui monte

Réciprocité des visas entre l'Afrique et l'Occident - Le Vrai d'UFO's ;o)

Accueil

Cette actualité a été publiée le 12/02/2011 à 15h12 par geof.

SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre
Réciprocité des visas entre l'Afrique et l'Occident

 
Titre original : Réciprocité des visas entre l'Afrique et l'Occident : Le Mouvement conscience citoyenne mobilise les alter mondialistes
 

Le ‘Mouvement conscience citoyenne Guem sa Bopp' a organisé, hier, un rassemblement devant la bibliothèque de l'Université Cheikh Anta Diop de Dakar où se tient la 11e édition du Forum social mondial. Une occasion, pour Malick Mbaye, le président du mouvement, d'inviter les gouvernements africains à appliquer la réciprocité.

‘Halte aux humiliations dans les consulats occidentaux', ‘pour la réciprocité des visas entre l'Afrique et l'occident ', ‘liberté de mouvements, de voyager pour les Africains'. Voilà quelques-uns des messages qu'on pouvait lire hier, sur l'esplanade de la bibliothèque universitaire. A la tête du ‘Mouvement conscience citoyenne Guem sa bopp', Malick Mbaye pense que l'heure est venue d'appliquer la réciprocité des visas entre l'Afrique et l'Occident. Mais pour cela, il demande l'assentiment des dirigeants africains.

En attendant, c'est celui de la petite foule venue l'acclamer qu'il a eu. ‘C'est un combat qu'il faut mener', dit-il à haute et intelligible voix. Et il compte le porter jusqu'à la Cedeao et à l'Union africaine. ‘Nous disons que cela suffit. Nous demandons aux Etats africains d'appliquer la réciprocité des visas. Nous ne pouvons pas comprendre que les Européens entrent chez nous sans la moindre difficulté, alors que c'est la croix et la bannière pour nous d'obtenir un visa chez eux. C'est la raison pour laquelle, il faut se battre pour l'égalité entre les peuples', lance le président du ‘Mouvement conscience citoyenne'.

Venu prendre part à la manifestation, Amath Dansokho, le désormais ex- secrétaire général du Parti de l'indépendance et du travail (Pit) estime qu''il faut traiter de la même manière la liberté de circulation des biens et des finances'. Avant de se demander : ‘Combien de centaines de milliards de dollars tournent chaque jour entre les pays ? Les dollars, ce sont les hommes qui les fabriquent.

Les ressources naturelles apartiennent à des pays, mais vont chez eux. Mais pour la liberté de circulation, ils disent non, vous ne circulez pas. Ils se barricadent', fait-il remarquer. L'homme de gauche qu'il n'a jamais cessé d'être, déplore le silence de nos autorités sur la question. ‘Nos dirigeants sont tous muets sur la question. Mais on comprend, ce sont eux qui abritent leurs comptes en banque. C'est pourquoi, ils ne peuvent pas leur dire la vérité', renseigne-t-il.

Que faire alors ? A cette question, Amath Dansokho est d'avis qu''il faut se battre comme le fait le Forum social mondial. Ils vont être obligés de reculer si les gens se battent. Tout ce que l'homme a, il s'est battu pour l'avoir. Tout ce que vous voyez là-bas comme avantages, ce sont des gens qui ont versé leur sang pour l'avoir, il faut donc que les jeunes se soulèvent contre leurs gouvernements et ceux qui nous ont imposé ces lois injustes'.
 

Lance-toi! Deviens vite lanceur d'alerte. Rejoins ceux qui ont la rage!

Le site étrange qui dérange même les anges!
 

Auteur : Mamadou SARR

Source : www.walf.sn

  • Lire les commentaires
  • Lien utile / source de l'actualité
  • Modifier cette actualité
  • Contacter geof
  • Recommander cette actualité
  • Imprimer cette actualité
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr

Commentaires des internautes

Laisser un commentaire sur cette actualité

Aucun commentaire n'a encore été déposé sur cette actualité.