RDC : Total n'explorera pas le pétrole dans le Parc national des Virunga - L'atelier

Accueil

Cette actualité a été publiée le 22/04/2014 à 10h51 par Exo007.


RDC : TOTAL N'EXPLORERA PAS LE PÉTROLE DANS LE PARC NATIONAL DES VIRUNGA

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • Google+  FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr
SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre
RDC : Total n'explorera pas le pétrole dans le Parc national des Virunga

 

Une lueur d'espoir pour le Parc national des Virunga en République démocratique du Congo où le gouvernement a octroyé cinq permis d'exploration pétrolière. Suite aux protestations mondiales des défenseurs de l'environnement, Total a décidé de ne pas explorer le pétrole dans cette zone naturelle du Patrimoine mondial de l'UNESCO.

« L'exploration pétrolière sonnerait le glas des gorilles et de notre nature classée au Patrimoine mondial de l'UNESCO » nous faisait part Ephrem Balole, un des administrateurs du Parc national des Virunga, lors d'une interview qu'il a accordé à Sauvons la forêt en décembre 2012. M. Balole était venu en Europe afin de lancer l'alerte sur la catastrophe imminente pour la nature dans son pays ravagé par la guerre civile.

Le Parc national des Virunga est situé à l'est de la République démocratique du Congo et à la frontière du Rwanda. Fondé en 1925, il est le plus ancien parc national d'Afrique. Sa forêt pluviale dense abrite de nombreuses espèces rares et menacées d'extinction dont une population de 380 gorilles de montagne.

Fin 2011, la compagnie pétrolière britannique SOCO a obtenu un permis d'exploration sur plusieurs blocs pétroliers à l'est du pays. À l'heure actuelle, l'exploration et la prospection pétrolière sont interdites dans les régions forestières tropicales sensibles de la RDC. Le bloc 5 de la licence évoquée concerne pourtant une zone dont 60% sont situés à l'intérieur des limites du Parc national des Virunga.

L'administration du Parc et la population luttent ensemble contre les projets pétroliers du gouvernement. Pour Ephrem Balole, « la compagnie pétrolière a obtenu par décret présidentiel sa licence pour prospecter à l'intérieur du parc. Il existe néanmoins des lois qui interdisent l'exploitation de matières premières dans le Parc national. »

Plus de 65.000 personnes ont signé la pétition lancée par Sauvons la forêt en décembre 2012 pour obtenir l'abandon immédiat de toute activité pétrolière à l'intérieur et à proximité du Parc national des Virunga. Si la décision de Total de ne pas intervenir dans le Parc national des Virunga est un soulagement, la forêt et ses habitants sont loin d'être à l'abri car l'entreprise SOCO ne s'est toujours pas retirée.

(...)

 

Pour lire la suite, cliquer ICI

 

Un article de sauvonslaforet.org, relayé par SOS-planete

 

L'Actualité vraie sur votre mobile du site étrange qui dérange même les anges !

 

........

 

 





Auteur : sauvonslaforet.org

Source : www.sauvonslaforet.org