GRAVE : L'empreinte CO2 des banques françaises équivaut à 8 fois les émissions de la France entière

Ravintsara : la star des huiles essentielles antivirales - Le Vrai d'UFO's ;o)

Accueil

Cette actualité a été publiée le 16/08/2009 à 16h18 par Jacques.

SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre
Ravintsara : la star des huiles essentielles antivirales

Information sélectionnée par Jacques

Le ravintsara, d'origine asiatique, bien qu'implanté tardivement à Madagascar, a développé sur ce sol des qualités tout à fait particulières. L'huile essentielle que l'on extrait de l'arbre malgache pourrait bientôt être l'une des plantes phares, en médecine naturelle, employées dans la lutte contre les affections virales.

L'île de Madagascar est parfois surnommée « le septième continent » tant on trouve sur son sol d'espèces végétales endémiques. C'est au milieu du XIXe siècle qu'on y a introduit le ravintsara (Cinnamomum camphora), un arbre d'origine asiatique dont l'usage n'était, dans les premiers temps, qu'ornemental. Cet arbre de la famille des lauracées a sans doute trouvé à Madagascar une terre d'accueil particulièrement hospitalière puisqu'il y a développé des qualités spécifiques, introuvables ailleurs.

À Madagascar, le ravintsara a changé de nature

L'arbre asiatique a-t-il opéré un croisement avec un autre arbre de la même famille, le Ravensara aromatica sonnera, autrement appelé le ravensare et installé, lui, depuis toujours dans l'île ? Toujours est-il que, partout dans le monde, le Cinnamomum camphora contient une concentration importante de camphre (les arbres du Japon en contiennent 50 %) et que, sur le terroir malgache, il a perdu cette caractéristique. C'est cette adaptation singulière qui a intrigué les chercheurs.

Un puissant antiviral

Au terme des études menées très récemment, il apparaît que l'huile essentielle de ravintsara est probablement l'un des plus puissants antiviraux naturels connus. Cette conclusion a d'abord été confirmée par les travaux de Jassim et Naji, en 2003, qui ont démontré son action à la fois sur l'inhibition de la formation des acides nucléiques viraux (ADN et ARN) ainsi que sur l'inhibition de la réplication virale. L'année suivante Wang, Wei et Liu ont tiré des conclusions identiques mais ont également constaté que la superoxyde dismutase du ravintsara protège la cellule du stress oxydatif. Son activité antivirale est donc doublée d'un -renforcement des défenses immunitaires.

Quant à son action anti-inflammatoire et antioxydante, elle vient d'être confirmée par une étude de 2006 de Lee, Hyun et Kim qui démontre que le 1-8 cinéole (le ravintsara en contient 70 %) permet d'inhiber les médiateurs de l'inflammation. Enfin, l'huile essentielle a des qualités antiseptiques et s'est révélée aussi un excellent relaxant physique et psychique, lequel s'explique par son contenu en terpènes (l'alpha-terpinéol) actifs au niveau du système nerveux central. Ce bijou de l'aromathérapie, malgré la demande croissante due à la montée en puissance des maladies virales, est encore, malgré tout, disponible à un prix accessible.

Mais, en raison de la pauvreté qui règne dans l'île, il est préférable de s'assurer que les plantes choisies pour la confection de l'huile essentielle ont été parfaitement sélectionnées, aussi bien sur le plan botanique que sur le plan physico-chimique. Le label Ecocert, obtenu par les huiles essentielles que nous vous recommandons ici, permet de s'assurer de leur qualité et de leur origine malgache.

Au choix : en interne ou en externe

On peut employer l'HE de ravintsara par voie interne : 2 gouttes sur un sucre. Trois fois par jour en traitement d'attaque ou une fois par jour en préventif (pour une cure de 21 jours). Par voie externe, l'huile essentielle sera employée en massage (2 gouttes dans une demi-cuillère à café d'huile végétale), en inhalation, en diffusion, dans un bain ou simplement en respirant le flacon. Contre-indications : femmes enceintes et allaitantes, enfants de moins de trois ans, antécédents d'ulcères.

Deux arbres, trois huiles essentielles

Il existe depuis longtemps une confusion entre deux plantes de la famille des lauracées produisant trois huiles essentielles (ravintsara, ravensara aromatica et ravensara anisata).

L'HE de ravintsara est obtenue à partir des feuilles du Cinnamomum camphora de Madagascar. Elle a une odeur de camphre.

L'HE de ravensara est extraite de la feuille du ravensare, plante endémique de Madagascar communément appelée havozo, « arbre qui sent ». Son odeur est légèrement anisée, poivrée.

L'HE de Ravensara anisata provient de l'écorce du havozo et se distingue par une nette odeur anisée.
Zef : d'après le site artemisia college :

*Attention, certains labos confondent encore "ravintsara" et "ravensare aromatique", or, seul le premier a une action antivirale ! Voici une première liste (à compléter), de fournisseurs que nous garantissons :

https://www.full-nature.fr/

https://bioregit.it/

  • Lire les commentaires
  • Lien utile / source de l'actualité
  • Modifier cette actualité
  • Contacter Jacques
  • Recommander cette actualité
  • Imprimer cette actualité
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr

Commentaires des internautes

Lire tous les commentaires (4) - Laisser un commentaire sur cette actualité

Commentaire laissé par Michel95 le 17/08/2009 à 04h14

Bonjour Jacques

Pardon mais ce n'était pas si évident que cela pour moi.
Étant allergique entre autres à la pénicilline je fais très attention à ce que j'avale mais je pensais que le sigle AB (BIO) était synonyme d'homéopathie et d'après ce site, je me plantais complètement..

J'ai encore appris quelque chose aujourd'hui alors MERCI !

Cordialement
Michel95

Commentaire laissé par Jacques le 16/08/2009 à 20h28

Il est bien évident que tout produit utilisé comme médicament doit être pris sur avis éclairé d'un spécialiste et nous nous réjouissons que le fabriquant ait indiqué une mise en garde sur son site.

Commentaire laissé par Michel95 le 16/08/2009 à 19h17

Bonjour
J'ai fait un tour sur ce site.
On parle à juste titre de principe de précautions pour la mise sur le marché des OGM.

Loin de moi l'envie de dénigrer ce produit mais il me parait important de signaler les précautions d'emploi indiquées si l'on clique sur
"Précautions importantes" à l'adresse ci-dessous :

http://www.full-nature.fr/sabinene/Huile-essentielle-Bio-Ravintsara/Fiche-produit-detaillee.html

Les huiles essentielles sont des principes actifs puissants : il est fortement recommandé de consulter un professionnel de santé pour leur usage dans un but thérapeutique.
Les huiles essentielles sont à manipuler avec une grande prudence. Ces extraits végétaux sont parmi les plus puissants du règne végétal.
Veuillez prendre connaissance des précautions d'usage pour les utiliser à bon escient.
- Tenir hors de portée des enfants.
- Eviter le contact des yeux.

En cas de projection accidentelle avec les yeux, rincer abondamment l'oeil sous un jet faible d'eau courante pour expulser le corps étranger.
- Ne jamais mettre des huiles essentielles pures dans le nez, dans les oreilles ou sur les muqueuses ano-génitales.
- Eviter l'utilisation des huiles essentielles pendant les trois premiers mois de la grossesse.

L'utilisation d'huiles essentielles pendant la grossesse et pour la femme allaitant requiert l'avis d'un aromathérapeute avisé.
- En cas d'hypersensibilité ou de terrain allergique, tester l'huile essentielle avant utilisation :

- placer 1 à 2 gouttes de l'huile essentielle sélectionnée dans le pli du coude,
- patienter 10 minutes,
- constater une éventuelle réaction cutanée.
- Ne pas s'exposer au soleil après une application d'huile essentielle contenant des furocoumarines (HE de citron, mandarine, orange douce, etc.).

Ces huiles essentielles sont photo-sensibilisantes et augmentent le risque de coups de soleil.
Etc. ce paragraphe dépasse les 2000 caractères.

Commentaire laissé par D'lon le 16/08/2009 à 17h48

Article intéressant.
J'ai toujours de l'HE de ravintsara chez moi.
Mon fournisseur est le laboratoire
"Body-nature", qui est implanté à
79250 NUEIL-LES-AUBIERS (terrain familial
d'agriculteurs, fondatrice pharmacienne, eau
de source...)
(bodynature.fr).
Ce que fait ce laboratoire, le seul fabricant français de produits d'entretien écologiques, est très intéressant. Ils ne vendent que sur démonstration à domicile.
Ils ont du terrain à Madagascar et cultivent
le cinnamomum camphora en commerce équitable, dont ils tirent l'huile essentielle.
Cela vaudrait le coup de les faire connaître.