Raisins aux pesticides: les producteurs condamnés! - L'atelier

Accueil

Cette actualité a été publiée le 11/02/2010 à 01h41 par Michel95.

SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre
Raisins aux pesticides: les producteurs condamnés!

A Fin 2008 la MGDRF publiait une analyse démontrant la présence de résidus de pesticides dans la quasi totalité des raisins de table prélevés dans 5 pays européens (Italie, France, Pays-Bas, Hongrie et Allemagne).

Une association de défense des consommateurs, poursuivie pour avoir analysé des grains de raisin, vient d'obtenir gain de cause.

Et vlan! Le retour de bâton est sévère.

Les producteurs de raisin français poursuivaient devant la justice une association qui avait commis le crime, à leurs yeux, d'avoir cherché les pesticides contenus dans les grains de raisin.

Montant demandé: 500 000 euros!

Or, dans son jugement rendu le 10 février, le tribunal ne se contente pas de reconnaître la bonne foi de l'association.

Il a condamné les producteurs pour procédure abusive...

Petit rappel des faits: en novembre 2008, le Mouvement pour le droit et le respect des générations futures (MDRGF) publiait une enquête approfondie sur 124 grains de raisins produits en Europe, d'où il ressortait que 123 d'entre eux contenaient des pesticides.

Hurlements immédiats de la Fédération nationale des producteurs de raisin de table (FNPRT) qui y voient une remise en cause intolérable de la qualité de leurs produits.

Tant pis si, au passage, l'enquête du MDRGF ne met pas en cause, loin de là, le seul raisin français.

Un euro symbolique

D'où une assignation en justice devant le Tribunal de grande instance (TGI) de Paris pour "dénigrement" et un montant de dommages et intérêts demandé colossal: 500 000 euros.

Dans son jugement hier, 10 février 2010, le TGI reconnaît d'abord la qualité et la transparence de la méthodologie du MDRGF.

Il reconnaît aussi le droit à l'association de parler de "pesticides de contamination".

Mieux encore, il a décidé que la FNPRT devrait verser un euro symbolique de dommages et intérêts pour procédure abusive, plus 2000 euros au titre des frais engagés par le MDRGF pour sa défense.

La Fédération des producteurs de raisin regrette bien entendu le jugement du TGI et maintient que l'enquête du MDRGF a "porté atteinte à l'image et à l'activité de la filière".

Du côté de l'association de consommateurs en revanche, on se félicite d'une "victoire importante de la démocratie" et l'on ajoute non sans malice, par la bouche de François Veillerette, son président, que l'on "se tient à leur disposition pour travailler ensemble sur les techniques agronomiques qui permettront de concilier productions et préservation de l'environnement".

A bon entendeur...

Source : L'express.fr

Voir aussi

Info recueillie par Michel95

Fais péter le champagne (Bio le champagne... Avec modération et même avec qui tu veux)

 

Pour en savoir plus sur la situation planétaire

 

........

 

  • Lire les commentaires
  • Lien utile / source de l'actualité
  • Modifier cette actualité
  • Contacter Michel95
  • Recommander cette actualité
  • Imprimer cette actualité
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr