Quelques gestes basiques pour la préservation de la vie. - #WikiSurTerre

Retour : Accueil

Cette actualité a été publiée le 26/12/2010 à 11h00 par Tanka.


QUELQUES GESTES BASIQUES POUR LA PRÉSERVATION DE LA VIE.

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • LinkedIn
Quelques gestes basiques pour la préservation de la vie.

Consommez local et de saison

Et oui, manger des tomates en hiver, ce n'est bon ni pour la planète, ni pour notre santé. Deux insecticides interdits en France ont par exemple été trouvés dans des haricots verts importés du Kenya.

Or, aujourd'hui, 60% des fruits et légumes consommés en France sont importés d'Espagne, de Turquie ou du Maghreb. Près de trois quarts des poissons ne viennent pas des eaux limitrophes de l'Hexagone, mais sont pêchés au large de la Norvège, de la Corée ou du Viêtnam. Près d'un tiers de ce que mangent les Français ou leurs animaux d'élevage vient de Chine.

www.mes-producteurs.com

un calendrier des produits de saisons : fruits, légumes de saison, mais aussi viandes, poissons et crustacés de saison !

http://www.greenzer.fr/manger-de-saison-3186

http://www.fruits-legumes.org/

http://www.facebook.com/topic.php?uid=84836476093&

Consommer local

http://www.consommer-local.fr/

Lavez vos fruits avant de les manger

Il serait dommage de les peler car leur peau est pleine de fibres. Si elle est bio, elle se mange et renforce la sensation de satiété. Au lieu de l'éplucher, il est donc préférable de brosser l'aliment sous l'eau.

Privilégiez les produits biologiques

L'alimentation biologique permet de réduire l'absorption de substances chimiques, même si elle ne résout pas tous les problèmes : «Avec le bio, on élimine 36 substances, dont 18 cancérogènes, de nos assiettes», précise François Veillerette, porte-parole de Générations futures.

Manger des produits issus de l'agriculture biologique, c'est soutenir un mode de production respectueux de l'environnement. L'agriculture biologique n'utilise pas de produits chimiques (pesticides, insecticides, engrais), nocifs pour la biodiversité comme pour notre santé.

Elle n'utilise pas non plus d'OGM, si couramment utilisés dans la nourriture des animaux d'élevage et en agriculture conventionnelle.

Je jardine de façon écologique

En France, les 13 millions de jardiniers utilisent 8 000 tonnes de pesticides par an, soit 10 % de la consommation nationale !

Ces produits nocifs pour la santé et l'environnement sont très souvent mal utilisés, surdosés et utilisés sans protections. Herbicides ou insecticides rejoindront à la première pluie les nappes phréatiques et les rivières. Besoin d'engrais pour vos plantes ?

Faites un compost avec vos déchets !

Vos pousses de salades sont grignotées par les limaces ? Attirez-les avec un peu de bière et déplacez-les, un peu plus loin ! Vous aurez en plus le plaisir de voir oiseaux et hérissons s'inviter dans votre jardin.

Préserver la nature pour les générations futures commence à côté de chez soi, dans son jardin.

http://www.chene-bougeries.ch/index.php?rubrique=0

Je découvre les bienfaits des plantes

De nombreuses plantes de nos régions ont des vertus et des propriétés uniques, utilisées en médecine depuis des siècles. En infusion, décoction, gélules, poudre ou inhalation, elles peuvent nous aider à digérer, nous aider à dormir ou encore nous tonifier.

Un vieux diction dit même « Qui a de la sauge dans son jardin, n'a pas besoin de médecin ». Le thym, l'origan et la sarriette ont des propriétés anti-bactériennes, l'eucalyptus et le pin dégagent les voies respiratoires, la réglisse et la mélisse favorisent la digestion, et la camomille et la passiflore nous aident à tomber dans les bras de Morphée.

"Nos grand-mères savaient"

Redécouvrir les vertus médicinales des végétaux

http://www.lavieauvert.com/archgm09.htm

Liste des 145 plantes médicinales libérées, c'est à dire en vente libre

http://www.passerelleco.info/article.php?id_articl

Je gère mes provisions pour éviter le gaspillage

25 % de la nourriture que l'on achète est jetée à la poubelle. En ajustant au mieux ses courses, on évite de gaspiller l'énergie qui a été nécessaire pour produire, transporter et conserver ces produits. Cela allège en plus nos poubelles, et notre porte-monnaie !

Je réduis ma consommation de viande

La production des aliments pour le bétail utilise des engrais azotés, responsables des émissions de protoxyde d'azote.

Combat pacifique pour la Vie





Auteur : dcroissance.blog4ever.com

Source : dcroissance.blog4ever.com