Quel temps fera t'il demain ? Le simulateur de climat de Météo-France inquiète... - L'atelier

Retour : Accueil

Cette actualité a été publiée le 16/09/2009 à 13h54 par Jacques.


QUEL TEMPS FERA T'IL DEMAIN ? LE SIMULATEUR DE CLIMAT DE MÉTÉO-FRANCE INQUIÈTE...

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • Google+  FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr
SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre
Quel temps fera t'il demain ? Le simulateur de climat de Météo-France inquiète...

Information sélectionnée par Jacques

Quelle température fera-t-il à Paris en 2100 ?

Quel sera l'état des réserves en eau dans le Var en 2050 ? La Bretagne sera t'elle toujours aussi pluvieuse dans 50 ans ? Le site de Météo-France propose un simulateur pour découvrir le climat de demain, celui des changements climatiques.

Pour mieux comprendre les conséquences prévues des changements climatiques sur le territoire métropolitain, Météo-France a développé, en collaboration avec le magazine Sciences et Vie, un simulateur de climat.

Celui-ci propose aux internautes de visualiser les conséquences des changements climatiques pour la période 2050-2100, de deux scénarios d'émissions de gaz à effet de serre.

Météo-France souligne qu'il ne s'agit pas de prévisions météorologiques mais de projections climatiques. Toutefois, "en dépit des incertitudes liées à l'imperfection du modèle et au caractère chaotique de l'évolution du système climatique, on dispose ici d'une estimation plausible du climat du futur.

Il faut donc s'attacher à considérer la tendance globale de l'évolution des paramètres climatiques et non pas le résultat spécifique pour une année ou une saison en particulier."

Les deux scénarios proposés reposent sur un ensemble d'hypothèses d'évolution de la population et de l'économie mondiales :

- Scénario modéré (B2 du GIEC): augmentation moins rapide qu'aujourd'hui des émissions de gaz à effet de serre.

- Scénario intensif (A2 du GIEC): augmentation proche de celle d'aujourd'hui des émissions de gaz à effet de serre.

Le résultat de ces deux scénarios sont visibles sur une carte de France découpée en mailles où l'on peut suivre au jour le jour l'évolution de 5 variables :

- la température maximale

- la température minimale

- les précipitations moyennes

- le rayonnement solaire

- les réserves en eau dans le sol

Par exemple, si l'on prend le scénario intensif - celui qui le plus de "chance" d'arriver - dans 40 ans, il fera 27,5°C en moyenne l'été en Ile-de-France soit 3,4 °C de plus qu'actuellement. Conjugué avec la pollution atmosphérique, l'îlot de chaleur urbain, la densité de population que les politiques souhaitent accroître davantage... Il ne fera vraiment plus bon vivre dans la capitale...

Beaucoup d'autres simulations peuvent être testées, simplement sur le simulateur de Météo-France

Des simulations issues du modèle climatique de Météo-France

Météo-France précise que "les simulations sont celles du modèle climatique atmosphérique ARPEGE-Climat développé par le Centre de recherches de Météo-France pour la reproduction du climat d'une région de la planète. Elles s'appuient sur les résultats des simulations mises à disposition de la communauté scientifique pour l'élaboration du rapport 2007 du GIEC (Groupe d'Experts Intergouvernemental sur l'Evolution du Climat).

Ces dernières représentent les différentes composantes du système climatique (atmosphère, océans, glace, sol, végétation, ...) et leurs interactions en prenant en compte l'évolution de la concentration des gaz à effet de serre dans l'atmosphère (dioxyde de carbone, méthane...). Avec un autre modèle climatique (par exemple celui de l'Institut Pierre-Simon Laplace / Laboratoire de Météorologie Dynamique), les résultats obtenus seraient différents pour une semaine donnée, mais resteraient globalement cohérents."

Vu l'inertie des sociétés industrielles pour modifier notre mode de développement, ce simulateur risque bien de devenir réalité...