Québec ferme un puits de gaz de schiste - #WikiSurTerre

Retour : Accueil

Cette actualité a été publiée le 30/03/2011 à 22h36 par Tanka.


QUÉBEC FERME UN PUITS DE GAZ DE SCHISTE

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • LinkedIn
Québec ferme un puits de gaz de schiste

 
L'étendue de la fuite incite le gouvernement à demander la fermeture du puits

La ministre Nathalie Normandeau a exigé la fermeture d'un puits de gaz de schiste de La Présentation pour cause de fuite de méthane qui perdurait depuis deux mois.

L'annonce a été faite lors d'une conférence de presse sur le gisement pétrolier Old Harry à Gatineau le 24 mars. Le site RueFrontenac avait révélé la veille que la compagnie Canbriam, de Calgary, continuait ces derniers temps à tenter de trouver une solution et qu'elle envisageait même la fermeture du puits.

Les fuites ne se limitaient pas à la tête du puits puisque le ministère de l'Environnement et d'autres observateurs ont constaté que le gaz avait migré dans le sol jusqu'à sept mètres plus loin. Une équipe de tournage de TVA a constaté que la neige était fondue dans le périmètre en question et que l'on observait même des bulles dans l'eau accumulée sur le sol. « Selon l'évaluation des deux ministères, il n'y a pas de raison de croire qu'il pourrait y avoir des risques, mais nous avons décidé de fermer le puits par précaution, pour éviter qu'il y en ait», a déclaré la ministre des Ressources naturelles en entrevue à RueFrontenac.

On injectera donc sous peu du ciment dans le puits du rang Salvail-Sud afin de le colmater complètement. Une plaque d'acier sera également soudée à la tête du puits. Un suivi sera réalisé pour s'assurer qu'on ne détecte pas de fuites dans le pourtour. Si on observe une migration de gaz à l'extérieur du coffrage, toutes ces mesures pourraient toutefois ne pas être suffisantes.
Des questions demeurent

L'Association québécoise de lutte contre la pollution atmosphérique (AQLPA) met en estime que cette fuite pose de nouvelles questions.

« Y a-t-il contamination de la nappe phréatique et/ou émissions fugitives de méthane dans l'air? Est-ce que fermer le puits mettra fin aux fuites et aux dangers de contamination de la nappe phréatique? Est-ce que la compagnie sera tenue responsable et si oui, jusqu'à quand? Qui va payer la note pour la remise en état et la décontamination? Qui assurera le suivi une fois l'exploitant parti? Est-ce qu'un état de situation et un rapport complet seront rendus publics? », s'interroge l'AQLPA dans un communiqué, en ajoutant que d'autres puits sont à surveiller au Québec comme celui de Leclercville.

Notons que Canbriam possède deux puits près de La Présentation (Saint-Hyacinthe).

Bien que plusieurs sources parlent de la fermeture d'un seul puits, le Journal de Québec rapportait la fermeture de deux puits. Au moment de mettre sous presse, il n'a pas été possible de confirmer auprès des autorités si l'entreprise devra condamner une ou deux installations.
 

Nous aider

Lance-toi! Deviens vite lanceur d'alerte. Rejoins ceux qui ont la rage!

Le site étrange qui dérange même les anges!

 





Auteur : Thierry Larivière

Source : www.laterre.ca