Que vont devenir les hommes sans les abeilles ? - L'atelier

Accueil

Cette actualité a été publiée le 08/03/2013 à 14h46 par Fred.


QUE VONT DEVENIR LES HOMMES SANS LES ABEILLES ?

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • Google+  FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr
SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre
Que vont devenir les hommes sans les abeilles ?

 

Le documentaire « Des Abeilles et des Hommes » s'interroge sur la disparition mystérieuse de 50 à 90% des abeilles en quinze ans.

Qui va polliniser nos fleurs, vergers et récoltes, si les abeilles ne le font plus ? Pure science-fiction il y a quelques décennies, cette question est aujourd'hui d'actualité. Les abeilles meurent en masse partout dans le monde, à cause de virus qui ravagent les ruches, des pesticides, mais pas seulement. Des colonies entières disparaissent sans laisser de traces et sans raison apparente.

Comment expliquer la disparition de ces insectes ? Quelles pourraient en être les conséquences ? Dans « Des Abeilles et des Hommes », le réalisateur suisse Markus Imhoof part à la rencontre d'apiculteurs de différentes parties du globe et de scientifiques. Il révèle le fonctionnement de l'animal prodigieux et montre comment l'homme l'apprivoise, le maîtrise, jusqu'à conduire l'insecte à sa perte.

 

 

Markus Imhoof n'insiste pas sur l'effet désastreux des pesticides en particulier, même s'il l'évoque dans les images d'une méga-exploitation californienne d'amandiers. La multiplication des facteurs nuisibles pour les abeilles rend le problème et les réponses à y apporter bien plus complexes.

Le documentariste décrit la recherche de solutions : le travail d'une apicultrice qui vend des reines de qualité à travers le monde, ou encore des chercheurs en Australie qui essaient de créer une espèce intermédiaire entre l'abeille commune et l'abeille africaine dite « tueuse », plus résistante, mais violente.

Mais comme le montre bien le documentaire, le problème reste global. Il ne s'arrête pas aux frontières, ni aux montagnes. Dans le film, le fléau atteint même un vieil apiculteur perché dans les Alpes suisses, qui choie ses abeilles de manière émouvante.

Pour le moment, les dirigeants du monde n'ont pas l'air de vouloir mettre en place des mesures à grande échelle pour enrayer l'extinction des abeilles.

Un documentaire édifiant qui nous fait comprendre comment l'écosystème grâce auquel l'homme peut vivre dépend de la survie d'un insecte.

« Des Abeilles et des Hommes », dans les salles de cinéma depuis le 20 février 2013.

 

Un article publié par lescheminsdumaroc.com et relayé par SOS-planete

 

Ce post vous est transmis grâce au dispositif mis en place par l'équipe bénévole des lanceurs d'alerte de SOS-planete. Si vous jugez son contenu intéressant, n'hésitez pas à le partager au sein de votre entourage proche et virtuel (contacts, réseaux sociaux). Un petit clic qui se propagera naturellement sur la Toile. Merci de participer concrètement, ou à votre façon, à cette tâche d'information et d'éveil des consciences, donc à la sauvegarde de notre planète vivante et de l'Humanité.

 

Le module de news "Comment va la belle bleue ?" en grand écran

Lance-toi ! Deviens lanceur d'alerte. Rejoins ceux qui ont la rage ! - Alertes

Recevoir chaque jour les infos scientifiques dans sa boite aux lettres

Le site étrange qui dérange même les anges !

 

........

 

Mine de connaissances - Contacter l'équipe : vivant12)at(free.fr

 





Source : www.lescheminsdumaroc.com