Larrouturou : Taxe sur les transactions financières. Ce qui bloque ? La France et le lobby bancaire

Quatre mille Roms déplacés depuis le début de l'année - Demain l'Homme

Accueil

Cette actualité a été publiée le 05/04/2013 à 23h35 par mich.

SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager par mail
Quatre mille Roms déplacés depuis le début de l'année

 

Plus de 4 000 Roms ont dû quitter leur lieu de vie au premier trimestre 2013, dont un millier après une agression contre leur campement ou un incendie, selon une étude de l'Association européenne pour la défense des droits de l'Homme (AEDH).

Ce chiffre de 4 152 personnes déplacées depuis le 1er janvier correspond à un cinquième des quelque 20 000 Roms vivant en France. Il est en forte hausse par rapport au trimestre précédent (1 582 personnes), mais inférieur à l'été dernier, marqué par 40 sites démantelés (4 630 personnes).

Il se répartit entre les personnes évacuées de force par les autorités (2 873), rapatriées (272) et forcées de quitter les lieux à la suite d'un incendie ou d'une agression (1 007).

(...)

 

Pour lire la suite, cliquer ICI

 

Un article de Le Monde.fr avec AFP, publié par lemonde.fr et relayé par SOS-planete

 

Notre association défend la Vie et toutes ses espèces, dont l'Homme. Elle est APOLITIQUE  

 

Ce post vous est transmis grâce au dispositif mis en place par l'équipe bénévole des lanceurs d'alerte de  

SOS-planete

 

 

Le site étrange qui dérange même les anges !

 

      

 

Auteur : Le Monde.fr avec AFP

Source : www.lemonde.fr

  • Lire les commentaires
  • Lien utile / source de l'actualité
  • Modifier cette actualité
  • Contacter mich
  • Recommander cette actualité
  • Imprimer cette actualité
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr

Commentaires des internautes

Laisser un commentaire sur cette actualité

Aucun commentaire n'a encore été déposé sur cette actualité.