Être ou paraître, telle est la question. AGir, passer, suivre ou s'enfuir. Quelle est la réponse ?

Quand on fait de l'électricité avec des vagues - Le Vrai d'UFO's ;o)

Accueil

Cette actualité a été publiée le 21/02/2010 à 00h14 par Lo.

SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre
Quand on fait de l'électricité avec des vagues

Si l'on en croit EDF (Electricité de France), la puissance moyenne transmise par les vagues sur la façade atlantique française est de 45 kW par mètre de ligne de côte.

Ce n'est donc pas pour rien que les recherches sont nombreuses sur les houlo-générateurs, des apareils susceptibles de convertir cette énergie en électricité. Plusieurs prototypes ont été installés sur les côtes où la houle est suffisante.

Mais le premier apareil industriel simple est écossais. Oyster, c'est son nom, a été relié au réseau électrique britannique à fin 2009.

L'Oyster (huître, en français) d'Aquamarine Power se présente comme un grand volet articulé. Une face est fixée horizontalement sur le sol, à 10-12 mètres de profondeur; l'autre se balance au gré des vagues. Ce balancement comprime de l'air qui est amené sur la rive par une simple conduite. Cet air comprimé fait fonctionner une turbine.

Ces caractéristiques présentent de nombreux avantages par raport à la plupart des autres systèmes en test, notamment celui de Pelamis installé au large du Portugal. D'abord, l'ensemble est plus solide puisqu'il ne flotte pas mais est fixé sur le fond.

La proximité immédiate de la côte permet d'installer sur terre ferme, et pas dans l'eau, toute la fragile technologie de production d'électricité. Sous l'eau, il n'y a que les pistons qui compriment l'air. Les articulations entre les différents éléments de l'apareil sont réduites au minimum. Bref, l'entretien est très clairement simplifié; les risques de pollution marine quasi éliminés.

La première “huître” industrielle a valu à Martin McAdam, directeur d'Aquamarine Power, le National Innovation Award britannique pour 2009. Elle a une puissance de 315 kW.

Aquamarine Power va maintenant en construire de plus grandes pour atteindre une puissance de 2,4 MW par élément. Un “parc à huîtres” de 20 Oysters serait ainsi susceptible de produire assez d'électricité pour alimenter 8000 maisons individuelles.

Source: Biosphère


Info sélectionnée par Lo

Pour en savoir plus sur la situation planétaire

  • Lire les commentaires
  • Lien utile / source de l'actualité
  • Modifier cette actualité
  • Contacter Lo
  • Recommander cette actualité
  • Imprimer cette actualité
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr

Commentaires des internautes

Laisser un commentaire sur cette actualité

Aucun commentaire n'a encore été déposé sur cette actualité.