Un clan discret de vils calculateurs, souvent connus, dirige le monde avec des algorithmes !!!

Quand les palmiers racontent le passé des forêts tropicales humides - Le Vrai d'UFO's ;o)

Accueil

Cette actualité a été publiée le 05/08/2011 à 01h03 par geof.

SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre
Quand les palmiers racontent le passé des forêts tropicales humides

 
Les forêts tropicales humides recèlent mille et une ressources vivantes.

Où, quand et comment est aparu ce trésor de biodiversité ? Pour répondre à ces questions fondamentales, des biologistes de l'Institut de recherche pour le développement ont retracé pour la première fois l'histoire évolutive d'une famille de plantes caractéristique de cet écosystème : les palmiers. Ils sont remontés jusqu'au milieu du Crétacé (*), la dernière ère des dinosaures.

L'origine des palmiers est plus ancienne qu'il était admis jusqu'à présent : elle remonte à 100 millions d'années et non pas il y a seulement 65 millions d'années comme il était supposé jusque-là. Elle se situe en Laurasie -l'ancienne masse continentale de l'hémisphère Nord- et non pas à l'équateur. Pour arriver à ces conclusions, les chercheurs se sont fondés sur une méthode de datation moléculaire, c'est-à-dire basée sur les séquences d'ADN, calibré à l'aide de fossiles.

Les chercheurs ont évalué les dates d'aparition des différentes espèces de palmiers et ont pu retracé ainsi l'histoire de l'évolution de ces forêts : les grandes lignées de palmiers sont aparues graduellement au cours des temps géologiques et la biodiversité des forêts humides s'est constituée de manière constante (contrairement aux forêts tempérées qui ont en grande partie disparu durant les dernières ères glaciaires).

Une diversification constante depuis 100 millions d'années !...
 


 

Les forêts humides n'ont pas toujours poussé le long de l'équateur. En fonction du climat qui régnait il y a 100 millions d'années, de l'histoire tectonique et de la position des anciens continents, l'équipe de recherche a pu déterminer l'aire d'origine des palmiers et donc des forêts tropicales.

Zones refuge au gré des glaciations et des extinctions massives, les grandes forêts tropicales humides sont actuellement grandement menacées par les activités humaines. Pourtant, avec plus de 50 % des espèces de plantes et animaux connus, les forêts tropicales humides constituent l'écosystème terrestre le plus riche de la planète, une richesse due à sa diversification constante et son existence continue depuis sa formation, rappelle l'IRD. Ces forêts, qui représentent un tiers des massifs forestiers mondiaux, arborent de nos jours les continents africain, latino-américain et le bassin Indo-Pacifique.

(*) Crétacé : une période située par les paléontologues entre 145 et 65 millions d'années. les forêts tropicales étaient déjà en formation à cette période, alors qu'elle correspond à la dernière extinction massive des espèces animales qu'ait connue notre planète -notamment avec la disparition des dinosaures. Mais cette période est également celle qui a donné lieu à la diversification des plantes à fleurs, d'où sa grande importance dans l'histoire évolutive des végétaux.

 

Un article publié par RFI

 

Lance-toi ! Deviens vite lanceur d'alerte. Rejoins ceux qui ont la rage !

 

Le site étrange qui dérange même les anges !

 

      

 

Lance-toi ! Deviens vite lanceur d'alerte. Rejoins ceux qui ont la rage !

 

Le site étrange qui dérange même les anges !

 

      

 

Merci de PARTAGER les meilleurs posts partout où vous le pouvez, réseaux sociaux et autres.

 

Auteur : RFI

Source : www.rfi.fr

  • Lire les commentaires
  • Lien utile / source de l'actualité
  • Modifier cette actualité
  • Contacter geof
  • Recommander cette actualité
  • Imprimer cette actualité
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr

Commentaires des internautes

Laisser un commentaire sur cette actualité

Aucun commentaire n'a encore été déposé sur cette actualité.