Le rayon couches-culottes ouvert en hyper et, au nom des français, Macron se met tout l'Islam à dos!

Quand l'agriculture paysanne arrive au coeur des quartiers populaires - Demain l'Homme

Accueil

Cette actualité a été publiée le 20/01/2012 à 00h51 par Kannie.

SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager par mail
Quand l'agriculture paysanne arrive au coeur des quartiers populaires

 

Terminés les paniers bios réservés aux « bobos ». Dans la ville ouvrière de Saint-Étienne, associations de quartier et paysans travaillent ensemble pour livrer des légumes de saison et des produits sains au plus près des quartiers, tout en créant des emplois. Rencontre avec les membres du projet « de la ferme au quartier », une plateforme d'approvisionnement alimentaire solidaire en circuit court, et une alternative au « low-cost » de la grande distribution.

« Comment permettre au plus grand nombre, y compris aux personnes aux revenus très faibles et précaires, d'accéder à une alimentation saine ? »

Georges Günther, et les autres initiateurs du projet 'De la ferme au quartier', à Saint-Étienne, ont répondu concrètement à cette question. Dans cette ville ouvrière qui a perdu pratiquement 10 % de sa population en 20 ans, les paniers paysans dans le cadre de l'économie sociale et solidaire se développent depuis 2005.

Saint-Étienne compte 11 associations pour le maintien de l'agriculture paysanne (Amap), dans lesquelles les consommateurs s'engagent à acheter la production des paysans à un prix équitable et en payant par avance. « Le projet De la ferme au quartier est complémentaire des Amap, explique Georges. Il se veut créateur d'emplois et touche un plus large public, y compris les couches populaires. »

Miser sur la solidarité entre consommateurs

« La plateforme », le local où les salariés préparent et assurent les livraisons des paniers, est située dans le Marais, un ancien quartier de l'industrie lourde stéphanoise, aujourd'hui plus connu pour son Technopole ou pour le stade Geoffroy-Guichard.

La volonté de créer des emplois est l'une des différences avec les Amap, qui reposent totalement sur l'engagement bénévole de familles directement en lien avec les paysans partenaires.

Pour sa mise en place, le projet a notamment bénéficié d'un soutien de la Région Rhône-Alpes, de la chambre régionale de l'économie sociale et solidaire Rhône-Alpes avec le fonds social européen, l'État et la ville de Saint-Étienne qui loue un local.

Lancer une activité viable économiquement et créatrice d'emplois pérennes a évidemment un coût. C'est pourquoi producteurs et consommateurs participent à parts égales aux frais de fonctionnement de la structure.

« Nous misons sur la solidarité entre les consommateurs. L'idée est qu'ils participent aux frais de fonctionnement en fonction de leurs revenus », précise Georges. Le montant de cette participation aux frais varie de 0 à 20 %. Les chèques d'aide alimentaire sont également acceptés.

« Notre objectif, c'est de pouvoir proposer à tous les publics de l'agglomération de Saint-Étienne des produits agricoles locaux de qualité, à des prix abordables. » Et cela marche ! Alors que l'heure de la distribution approche, une jeune femme franchit le seuil de la plateforme. Elle précise venir « des caravanes », installées près du local, et vient se renseigner sur les paniers. Elle souhaiterait s'engager pour un mois avant de poursuivre la route. Le projet touche décidément un autre public.

Education populaire et alimentaire dans les quartiers

 

(...)

 

Pour lire la suite, cliquer ICI

 

Un article de Sophie Chapelle, publié par bastamag.net

 

Lance-toi ! Deviens vite lanceur d'alerte. Rejoins ceux qui ont la rage !

 

Le site étrange qui dérange même les anges !

 

      

 

Merci de PARTAGER les meilleurs posts partout où vous le pouvez, réseaux sociaux et autres.

 

Auteur : Sophie Chapelle

Source : www.bastamag.net

  • Lire les commentaires
  • Lien utile / source de l'actualité
  • Modifier cette actualité
  • Contacter Kannie
  • Recommander cette actualité
  • Imprimer cette actualité
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr

Commentaires des internautes

Laisser un commentaire sur cette actualité

Aucun commentaire n'a encore été déposé sur cette actualité.