Publicité mensongère d'Areva - L'atelier

Accueil

Cette actualité a été publiée le 18/01/2011 à 22h31 par Jacques.


PUBLICITÉ MENSONGÈRE D'AREVA

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • Google+  FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr
SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre

Pour fêter ses 10 ans AREVA inonde nos écrans de spots publicitaires payés par nos deniers puisque l'Etat est actionnaire à 90% d'AREVA.

Coût 15, 5 millions d'euros soit l'équivalent du montant que les candidats à l'élection présidentielle de 2007 étaient autorisés à dépenser avant le premier tour.

En une minute, la caméra survole les modes de production d'énergie à travers l'histoire pour finir sur une juxtaposition d'une centrale nucléaire, d'un parc éolien en mer et d'une centrale solaire.

Le spot conclut : « L'énergie est une histoire qui n'a pas fini de s'écrire. Continuons de l'écrire avec moins de CO2.»

Pour Arnaud Gossement, inscrire de la sorte le nucléaire dans une continuité historique du progrès est, au mieux, «simpliste».

Surtout, mettre sur le même plan centrales nucléaire, éolienne et solaire, c'est créer un «amalgame entre les différents types d'énergies» et «faire croire, même de manière subliminale, que le nucléaire est une énergie renouvelable».

De même que de parler d'énergie «avec moins de CO2» n'est «qu'un vocable pour ne pas dire énergie renouvelable». Au final «Areva induit les gens en erreur faute de précision».

L'association Sortir du nucléaire vient de déposer une plainte devant l'Autorité de régulation professionnelle de la publicité (ARPP), pour « dénoncer les manipulations induites par cette propagande massive », qui fait passer le nucléaire pour une énergie propre. L'enjeu ? Relancer le débat sur l'énergie.

En 2009, les Verts avaient obtenu, après plainte auprès de l'ARPP, la suspension de la précédente campagne publicitaire d'Areva, « L'énergie au sens propre ».

Mais surtout ce spot tend à faire croire que le nucléaire permettrait de réduire la production de CO2 alors même que c'est le chauffage électrique qu'il promeut qui est le principal responsable des pics de consommation nécessitant le recours à des centrales à gaz.

voir la cyber )at(ction : la centrale à gaz et le climat
http://www.cyberacteurs.org/cyberactions/presentation.php?id=201

Nous vous proposons d'écrire à l'Agence de Régulation Professionnelle de la Publicité pour demander le retrait de cette campagne.

 

Pour en savoir plus sur la situation planétaire

 

........

 
.
.

Devenez lanceur d'alertes





Auteur : Rédaction Cyberacteurs.org

Source : www.cyberacteurs.org

  • Mots clés déclenchant une recherche interne :  
  • AREVA - 
  • pétition