PS, EELV : le nucléaire est inactif aujourd'hui, radioactif demain ! - L'atelier

Accueil

Cette actualité a été publiée le 10/11/2011 à 16h54 par Fred.

SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre
PS, EELV : le nucléaire est inactif aujourd'hui, radioactif demain !

 
L'énergie nucléaire rayonne, nous illumine, nous contamine et nous domine... Elle diffère de toutes les autres. C'est la plus dangereuse.

Les manifestants de Plogoff ou de Creys-Malville le scandaient il y a trente ans : "Inactif aujourd'hui, radioactif demain !"

Nous avons besoin d'électricité pour regarder La Ferme Célébrités à la télévision. Nous en faut-il tant que cela ? C'est une question de civilisation.

Comment la produire ? Les énergies nouvelles n'y suffiront pas. Les énergies fossiles (pétrole, charbon, gaz naturel, gaz de schiste, schiste bitumineux) polluent l'atmosphère et affolent les climats.

La plus mauvaise solution est nucléaire. Démonstration en six points.

- Primo, il n'y a pas assez d'uranium. Si tout le monde tape dans les gisements, ils dureront moins de vingt ans. Au reste, ce minerai ne se trouve ni en France, ni même en Europe, mais au Niger ou au Canada. On est loin de l'indépendance énergétique dont les nucléocrates se rengorgent.

- Secundo, avec l'atome, les risques ne sont jamais nuls, même en mode de fonctionnement optimal (ou "nominal", comme disent les techniciens) : pollutions au radon des "stériles" de mines, incidents lors du transport ou du stockage des déchets, etc. Loin d'être "propres", les centrales polluent. Elles réchauffent à l'excès les eaux des fleuves ou des baies marines. Si les rivières tarissent, les réacteurs s'arrêtent.

- Tertio, les accidents majeurs s'appellent Three Mile Island, Tchernobyl ou Fukushima. Trois visages de la terreur ionisante, en attendant le prochain. Ces désastres sont dus à des erreurs humaines ou à la sous-estimation de risques naturels comme les séismes, les tsunamis et les inondations. Personne ne les empêchera jamais. Or, une terre empoisonnée par des isotopes radioactifs peut être stérilisée pour des milliers d'années. Inhabitable. Incultivable... Aucun autre accident industriel ne peut revêtir ce caractère d'irréversibilité – du moins, à l'échelle humaine.

- Quarto, il y a le terrorisme. Songeons au scénario d'un 11-Septembre dont la cible serait la centrale nucléaire de Nogent-sur-Seine – si proche de Paris...

- Quinto, il y a les déchets. Nul ne sait qu'en faire. On n'a mis au point aucune solution scientifique ou technique pour leur traitement, sinon la vitrification des plus dangereux et leur conservation en silo ad vitam aeternam. Le citoyen exige d'être branché sur le réseau électrique, mais refuse qu'on ouvre une décharge atomique près de chez lui. Le syndrome "pas dans mon jardin" (PDMJ) rend socialement ingérable la généralisation de l'énergie atomique.

- Sexto, quoi que proclament EDF ou Areva à propos de leurs nouveaux mélanges combustibles MOX ou autres, soulignons que celui qui possède des installations nucléaires peut toujours, s'il en a la volonté ou la perversité, les détourner pour leur faire fabriquer les ingrédients (uranium enrichi, plutonium) nécessaires à la bombe atomique. Fût-elle artisanale ou "foireuse" comme celle de la Corée du Nord ! Il n'y a jamais eu, il n'y aura jamais de nucléaire "pacifique". Soyons-en persuadés : la prolifération de telles armes de destruction massive constitue le plus menaçant, le plus terrifiant, le plus définitif de tous les périls écologiques.

Le XXIe siècle humain finira sans énergie nucléaire, ou ne finira pas !
 
Afficher la Source
 

Un article de Yves Paccalet, publié par leplus.nouvelobs.com

 

Lance-toi ! Deviens vite lanceur d'alerte. Rejoins ceux qui ont la rage !

Le site étrange qui dérange même les anges !

 

........

 

Merci de PARTAGER les meilleurs posts partout où vous le pouvez, réseaux sociaux et autres.

 

Auteur : Yves Paccalet

Source : leplus.nouvelobs.com

  • Lire les commentaires
  • Lien utile / source de l'actualité
  • Modifier cette actualité
  • Contacter Fred
  • Recommander cette actualité
  • Imprimer cette actualité
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr