Dans l'oeil du cyclone: un sens à la Vie? Notre monde est-il une réalité virtuelle? Alors la source?

Proteus, futur bourreau des abeilles ? - Le Vrai d'UFO's ;o)

Accueil

Cette actualité a été publiée le 18/02/2010 à 04h38 par Michel95.

SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre
Proteus, futur bourreau des abeilles ?

Les apiculteurs craignent l'arrivée d'un nouvel insecticide, Proteus, qui pourraient fragiliser les abeilles

Après le Cruiser et le Gaucho, le nouvel ennemi désigné des abeilles s'appelle Proteus.

L'Union nationale des apiculteurs de France (Unaf) s'inquiète de l'arrivée de ce nouvel insecticide, alors que leurs ruches sont déjà confrontées à une mortalité de 20 à 30%.

Pulvérisé sur le colza

Proteus est un insecticide du type néo-nicotinoïde, qui perturbe les récepteurs neuronaux des inclans et agit à très faibles doses.

Destiné à être pulvérisé sur les champs de colza, de betterave, de céréales et de pommes de terre, il a été mis sur le marché en septembre 2009.

Moins de miel

En 2009, les ruches françaises ont produit 20 000 tonnes de miel, bien loin des 32 000 tonnes récoltées en 1995.

Selon une étude de l'Inra d'Avignon, les abeilles sont fragilisées par l'exposition répétée aux insecticides et résistent moins aux maladies.

"Les abeilles adorent les champs de colza, explique Sophie Dugué, apicultrice dans la Sarthe.

Les problèmes vont se poser dès le début du printemps.

" Le président de l'Unaf, Henri Clément, estime que le miel de colza représente entre 15 et 20% de la production française.

"Un mélange détonnant"

L'insecticide Proteus est constitué de deux molécules, la deltaméthrine et la thiaclopride.

"Ces deux produits sont toxiques, on risque un mélange détonnant", craint Henri Clément.

De plus, son action persiste du semis à la floraison, en passant par la pousse de la plante.

Les apiculteurs affirment que l'exsudaison d'une goutte d'eau chargée de toxique peut être mortelle pour une abeille.

L'Union nationale des apiculteurs de France envisage un recours en justice contre le Proteus.

Mais "chaque recours dure trop longtemps", déplore maître Bernard Fau, avocat de l'association, qui se bat déjà contre le Cruiser.

Cet insecticide interdit en Allemagne et en Italie, a obtenu pour la troisième fois une autorisation de mise sur le marché provisoire d'un an, alors que la durée normale est de dix ans.

Source : Anne-Ael Durand
- Metro France.com

Info recueillie par Michel95

 

 

 

 

 

 

 

 

A noter que ce moteur de recherche INTERNE peut renvoyer sur des pages uniquement adaptées aux PC

 

 

 

A noter que ce moteur de recherche INTERNE peut renvoyer sur des pages uniquement adaptées aux PC

 

 

Pour en savoir plus sur la situation planétaire

 

Les 3 Amis fondateurs de l'Association (en 1999)

 

 

 

      

 

  • Lire les commentaires
  • Lien utile / source de l'actualité
  • Modifier cette actualité
  • Contacter Michel95
  • Recommander cette actualité
  • Imprimer cette actualité
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr

Commentaires des internautes

Laisser un commentaire sur cette actualité

Aucun commentaire n'a encore été déposé sur cette actualité.