Protéger les enfants qui vont naître - #WikiSurTerre

Retour : Accueil

Cette actualité a été publiée le 06/04/2012 à 20h07 par Tanka.


PROTÉGER LES ENFANTS QUI VONT NAÎTRE

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • LinkedIn
Protéger les enfants qui vont naître

 
«On me demande encore si santé et environnement sont liés alors que la question n'a plus lieu d'être. La pollution engendre des infections et des maladies. C'est un fait reconnu par l'ensemble des scientifiques... Le problème est que le message délivré par les spécialistes et même par les médias demeure confus. C'est pour cela que je viens à Dax, ce sujet est trop important. » C'est le professeur Dominique Belpomme qui s'exprime ainsi.

Fondateur de l'Artac (Association pour la recherche thérapeutique anti-cancéreuse) et professeur de cancérologie médicale à l'université de Paris, il animera une conférence demain à 20 h 30 aux Halles de Dax, dans le cadre des Journées du développement durable, dont le thème est « Santé et environnement ». L'occasion pour le scientifique de promouvoir une politique de prévention environnementale.
Sujet absent de la campagne

« La santé et l'environnement sont deux sujets de société majeurs, pourtant qui s'en préoccupe ? » Important en 2007, le thème de l'écologie a complètement disparu du débat électoral. Pourquoi ? « Car les politiciens, en plus de ne pouvoir apporter aucune réponse viable, s'inscrivent dans du court terme et non dans l'avenir », explique Dominique Belpomme.
 

 
Les moyens de préserver sa santé tout en faisant attention à l'environnement sont pourtant, à l'écouter, nombreux et simples à réaliser. Il suffit d'éviter les facteurs de risque. C'est-à-dire ne pas fumer, ne pas boire, moins utiliser les téléphones sans fil, avoir une bonne hygiène de vie mais surtout protéger les femmes enceintes. « Le point le plus important est de préserver les femmes qui attendent un enfant car c'est dans le foetus que peuvent naître les premières zones cancéreuses. »

Pas de radiographie ni de vaccination pendant cette période donc selon lui, et encore moins de wi-fi pour éviter toute radiation.
Un Français sur six

Le cancer, les allergies, l'asthme, le syndrome d'Alzheimer et même l'obésité sont, la plupart du temps, des maux causés par la pollution chimique. « Les antennes relais par exemple ne représentent que 10 % du risque électromagnétique. Le problème c'est lorsqu'elles sont situées sur le toit des hôpitaux, ou à proximité de crèches ou d'écoles », s'inquiète Dominique Belpomme. Selon un rapport de la Sécurité sociale datant de fin 2011, 9 millions de Français sont atteints d'une ICS (Infection chronique sévère), soit un Français sur six.
 

Un article de Sud ouest
 

Lance-toi ! Deviens vite lanceur d'alerte. Rejoins ceux qui ont la rage !

Le site étrange qui dérange même les anges !

Merci de PARTAGER les meilleurs posts partout où vous le pouvez, réseaux sociaux et autres.

 





Source : www.sudouest.fr